• Nos articles

     

  • Pourquoi avoir fait de Magda Goebbels une chienne ?

    Pourquoi avoir fait de Magda Goebbels une chienne ?

    Lorsque je me suis lancé dans des recherches afin de savoir qui était vraiment Madga GOEBBELS, mon souci a été, dans un premier temps, de m'éloigner de tout ce qui avait été dit à son propos dans les ouvrages qui lui avaient été consacrés. Bien m'en a pris puisque, contrairement à ce que certains avaient affirmé, elle n'était pas seulement la victime d'une idéologie qui l'avait amenée à devenir nazie, mais, et c'est mon sentiment, une perverse narcissique égocentrique dont le seul objectif était surtout de paraître, de participer à l'élaboration d'une image et de se hisser au sommet de la pyramide sociétale. Éventuellement au détriment de tous ceux qui se dressaient face à elle. D'où cette tentative de séduction opérée sur celui que l'on présentait comme "Le fiancé de l'Allemagne", Adolf HITLER. Devenue délirante en 1945 et déjà un tantinet sadique comme le notait Joseph, sa moitié dans son journal, puisqu'il avouera à l’une de ses maîtresses que « l’épouse mystique du Führer », son épouse légitime, était « le diable », il m'est apparu que la Frau Doktor Reichsminister GOEBBELS était un être froid et calculateur et non l'être que l'on avait dépeint avec le secours de ses derniers partisans et d'une mère qui, pourtant, n'avait pas su l'aimer lorsqu'elle était petite et qu'elle avait confiée à une institution religieuse en Belgique. Ce que m'a confirmé ma relecture de l'ouvrage du docteur Marie-France HIRIGOYEN  sur le harcèlement moral (couverture ci-dessus). C'était d'ailleurs, avait dit d'elle la chroniqueuse Bella FROMM, qui avait été recadrée par l'égérie nazie, "Une femme au regard glaçant" !

    Pourquoi avoir fait de Magda Goebbels une chienne ? L'auteur parle

    Des quelques vingt ouvrages étudiés, c'est celui de Tobie NATHAN consacré à une quête de vérité autour de l'un des premiers amants de Magda : Victor ARLOSOROFF qui a attiré davantage encore mon attention sur les aspects cyniques du personnage (ci-contre). Et, au-delà de la traduction du vocable grec kunikos apparenté au chien, sur le terme de chienne qui, par ailleurs, colle fort bien à l'égérie nazie, tant sa quête du plaisir dans le Berlin décadent de la fin des années vingt était manifeste.

    Dans la philosophie antique, ceux que l'on assimilait à ces "kunos" appartenaient à l'école philosophique d'Antisthène et de Diogène et prétendaient revenir à la nature en méprisant les conventions sociales... Tout le portrait de la Frau Doktor Reichminister qui se moquait ouvertement de toute convention sociale ! Aussi bien de celles suivies par les nazis que de toutes les autres. Elle apparaissait souvent, a t-on dit, maquillée comme une pute orientale ! Sans que je m'y attende, du moins aussi vite, j'avais trouvé ce qui me semblait être le qualificatif le plus proche de ce qu'était cet énig-matique personnage. Au risque bien sûr qu'il ne soit pas compris par la plupart de ceux qui gardaient du terme "chienne" une connotation autre, celle d'une traînée, ce qu'avait aussi été la Frau Doktor Reich-minister avant de jouer aux mères idéales !

    L'ouvrage continue à se vendre !

    Louis PETRIAC

    MAGDA, LA CHIENNE DU TROISIEME REICH, Louis PETRIAC, ISBN 978-2-918296-43-0

    Yahoo!

    votre commentaire
  • L'impartialité des Meissner face à l'histoire

    L'impartialité des Meissner face à l'histoireOtto MEISSNER (à la droite du dictateur ci-dessus) avait occupé de très hautes fonctions auprès d'Adolf HITLER à la Chancellerie du Troisième Reich, devenant même ministre d'Etat en 1937. Ce qui lui vaudra d'être arrêté par les Alliés et de comparaître à Nuremberg entre 1947 et 1949. Il est donc plus que probable qu'il ait livré à son fils Hans-Otto, le biographe, des éléments enjolivés et très favorables à l'égérie nazie Magda GOEBBELS quand il s'est agi de publier un ouvrage sur elle. Car la première biographie consacrée à cette "Compagne du diable" (ci-contre) par référence à Joseph GOEBBELS qui est apparenté au diable, si on y raconte quelle aura été la destinée de ce personnage dont nous avons fait une chienne, n'est, ni plus, ni moins, qu'un véritable conte de fées et un pied-de-nez à ce que nous estimons être la vérité. Il suffit d'ailleurs de prendre connaissance du quatrième de couverture pour avoir une idée de ce qui sera développé dans l'ouvrage et du ton respectueux affiché par Hans-Otto MEISSNER quant à cette "mère idéale". Papa MEISSNER, en nazi convaincu, aurait été fier de son fils Hans-Otto s'il avait pu assister à la sortie de cette biographie tronquée publiée en 1961. La lecture de ce document que nous avons eu beaucoup de mal à retrouver et publié chez France-Empire pour la version française nous conforte donc un peu plus encore dans l'opinion que nous avions à propos de ce qui s'est passé lors de la rédaction de cette biographie et de l'importance des apports de deux autres personnages de l'entourage de Magda GOEBBELS. Avec, aux côtés de ce biographe aux idées déformées, la présence d'une mère Auguste BEHREND qui n'avait pas su aimer la fille qu'elle avait mise au monde en décembre 1901 d'une liaison avec un tout jeune négociant juif encore démuni et l'amie fidèle, Ello QUANDT, la belle-soeur sous emprise de la chienne. C'est d'ailleurs la biographe Anja KLABUNDE qui, quarante ans plus tard, en fouillant un plus le passé de l'égérie nazie, évoquera l'importance de cette Ello QUANDT, hélas sans remettre en question ce qui avait été rapporté à MEISSNER par Auguste BEHREND, menteuse pathologique s'il en est.

    Dans cette Compagne du diable, il n'est évidemment pas question du rôle qu'aura joué Victor ARLOSOROFF, le leader sioniste qui aurait plus que participé aux premières joutes sexuelles de l'intéressée, alors qu'elle était encore lycéenne au Lycée Kollmorgen de Berlin. Et, encore moins de son lien avec ce père dont les nazis ne voudront pas entendre parler, un certain Richard FRIEDLANDER qui mourra en déportation à Buchenwald, oublié par celle qu'il avait élevée. Nous l'avons maintes fois affirmé en nous basant sur un article paru dans le média Bild et sur une preuve mise en avant par le journaliste et écrivain Oliver HILMES, Magda GOEBBELS avait donc du sang juif en elle ! Soucieuse de trouver sa place dans la hiérarchie nazie dès 1930 et sa découverte du NSDAP, il ne pouvait être question pour l'ancienne épouse du magnat Günther QUANDT de se présenter sous les traits d'une femme qui était la fille d'un négociant juif. Trop de choses en dépendaient et notamment ses envies de faire d'Adolf HITLER, l'homme qui n'avait qu'une testicule, son prochain compagnon d'alcôve et de jeux interdits !

    Magda Goebbels, une perverse narcissique ? Son profil...

    Nous en avions fait l'un des thèmes essentiels de notre ouvrage, évoquant également le profil psychologique de Magda GOEBBELS, l'adoratrice du Führer, narcissique à l'extrême, qui développait énormément de traits dont la psy Marie-France HIRIGOYEN parle en 1999 dans un ouvrage consacré aux pervers narcissiques. Les six enfants qu'elle a tués dans le bunker de Berlin et qui faisaient partie de ses objets familiers étayent notre thèse. L'intéressée, égocentrique, froide, suffisante et manquant d'empathie qui s'était arrogée le titre de Frau Doktor Reichminister lorsqu'elle s'adressait à des tiers comme la journaliste Bella FROMM avait tout d'une perverse narcissique. Hélas, plus de soixante-dix ans après les faits, l'influence de la propagande nazie reste toujours aussi vivace et oser évoquer d'autres pistes que celles de ce conte de fées tenait d'un véritable pari. Surtout face à des historiens bien décidés à fermer la porte à toute nouvelle investigation, ce qui bien navrant.

    MAGDA, LA CHIENNE DU TROISIEME REICH, Louis PETRIAC, ISBN 978-2-918296-43-0 

    Yahoo!

    votre commentaire
  • A propos de cette "Chienne du Troisième Reich"...

    A propos de cette "Chienne du Troisième Reich"...La perverse narcissique Magda GOEBBELS aura trompé bien du monde et elle continue encore aujourd'hui ! Malgré les travaux publiés sur les manipulateurs par le docteur Marie-F. HIRIGOYEN en 1999 (ci-dessus) ! Jusqu'à la fin du nazisme, elle aura effectivement alterné les compositions, passant de la victime à bout de souffle faisant face dans le bunker de la mort à l'architecte SPEER le 23 ou 24 avril 1945, à une belle femme très élégante dont se souviendra longtemps l'aide de camp von LORINGHOVEN qui l'avait croisée au même moment. Comme quoi ! 

    Désireuse de tromper autour d'elle, sur ses sentiments comme sur beaucoup d'autres choses, la recette a fonctionné ! A lire et relire le portrait cependant détaillé qu'en a fait Anja KLABUNDE, cela fonctionne encore puisque ce serait à l'en croire, elle, la victime et non tous ceux qu'elle aura sacrifiés par un manque cruel d'empathie. Je ne m'y suis pas trompé quand j'ai découvert début 2017 quel avait été le parcours de cette femme soucieuse de dissimuler quelles avaient été ses origines et ce père juif qu'elle choisira de laisser déporter à Buchenwald où il mourra sans qu'elle intervienne. C'est sûrement ce pauvre Richard FRIEDLANDER que le réalisateur VITKINE fait passer dans son film pour un Max FRIEDLANDER, qui m'aura décidé à essayer de comprendre ce qui avait bien pu se passer dans ce bunker de la mort et quelle était la réelle personnalité de celle qui n'était qu'une "Chienne du Troisième REICH"!

    Si vous ne l'avez pas encore, procurez-vous ce portrait ! J'y démontre quels sont les traits de personnalité qui m'ont progressivement amené à suspecter cette meurtrière d'enfants d'être une perverse narcissique et non la mère idéale dépeinte par la propagande nazie et VITKINE !

    Louis PETRIAC

    MAGDA, LA CHIENNE DU TROISIEME REICH, Louis PETRIAC, ISBN 978-2-918296-43-0

    A propos de cette "Chienne du Troisième Reich"...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Les frais de port réduits à 0,50 € - l'initiative est prolongée jusqu'au 31 juillet !Comme beaucoup d'autres petits commerçants soucieux de se sortir de la difficile situation à laquelle nous sommes confrontés depuis le début mars, il nous importe de faire un pas vers ceux qui nous soutiennent ! Aussi, la minoration des frais de port ramenés à 0,50 € dernièrement sur l'ensemble de nos ouvrages est-elle reconduite jusqu'au 31 octobre si du moins vous demeurez en France ! Il vous appartiendra néanmoins de faire figurer cette minoration sur votre bon de commande et d'en tenir compte lors de l'élaboration du chèque que vous nous adresserez.

    Ainsi vous n'acquitterez que 21,50 € pour votre commande de La bouteille de goutte, également 21,50 € pour votre commande du Journal d'un adolescent face à la guerre, 19 € pour ceux qui souhaiteront commander notre ouvrage hommage sur La Minette, le chaton abandonné... Etc, etc ! Idem enfin pour ce qui est de la réservation au prochain ouvrage que nous allons publier qui évoque le COVID-19 : Surprenante énergie de Claude Fischer que vous pourrez réserver puis vous procurer pour seulement 21,60 € !

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Un objectif d'enfant !

    Un objectif d'enfant !

    Une simple rencontre, l'une de celles qui bouleverseront un enfant de onze ans (au premier plan de la photo en tête d'article) !...

    En cet été sarthois de l'année 1993, le petit Guillaume FERRAND ne s'imagine pas encore ce que la visite de la Famille OTTO au domicile des CHOLLET de la rue Grollier, ses grands-parents de La Flèche provoquera vingt-six ans plus tard ! C'est pourtant cet été-là que le corps d'une histoire déjà vieille de quarante-cinq ans prendra forme dans l'esprit de ce gamin ! Une histoire que lui avait souvent rapportée sa grand-mère Irène après une de leurs parties de dames mais sans que la vieille dame parvienne à retenir vraiment son attention. Seulement, cette histoire circulait déjà tellement que chez les descendants des vieux CHOLLET, tout le monde en parlait et que le petit Guillaume...

    Il faudra qu'Albert CHOLLET s'éteigne en 1994, juste après avoir revu celui qui était devenu son ami, un certain Wilhelm OTTO pour qu'aussitôt tous les protagonistes de l'histoire acceptent l'idée de continuer à échanger de France vers l'Allemagne et de l'Allemagne vers la France ! A plus forte raison après la destruction de ce mur de la honte. Jusqu'à ce qu'au cours de l'été 2014, vingt ans plus tard, le petit Guillaume FERRAND devenu l'auteur barbu que l'on connaît mieux (photo ci-dessous) prenne la décision de s'atteler à quelques recherches et à bâtir les ingrédients de ce qui est devenu La bouteille de goutte voire en Allemagne cette Schnapsflasche que les Allemands vont bientôt pouvoir à leur tour goûter. Avec l'aide précieuse d'Annett, la fille de Wilhelm (A gauche en jaune sur la photo du haut) et de toute la famille OTTO, sans doute par reconnaissance envers ce vieil agriculteur sarthois qui avait permis tant de choses entre 1945 et 1948 avant de décéder ! 

    Un objectif d'enfant !

    LA BOUTEILLE DE GOUTTE, Guillaume FERRAND, ISBN n° 978-2-918296-48-5            DIE SCHNAPSFLASCHE, traduit en allemand, ISBN n° 978-2-918296-55-3  

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  REMISE A JOUR AUTOMNE-HIVER 2021 

    Dans notre catalogue proposé s'ajoutent, bien entendu à ces quelques ouvrages dont vous allez pouvoir découvrir la couverture, tous les autres continuant à s'écouler et tous ceux publiés à compte d'auteur que leurs auteurs ont choisi de commercialiser et qui nous ont valu d'intervenir sous une forme ou une autre (suivi de souscription, saisie et mise en page des éléments voire création de site de promotion) et auxquels nous avons consacré un ou plusieurs articles lors de leur publication. Au total, pas loin d'une quarantaine d'ouvrages provenant en majorité d'un catalogue libéral créé par Louis PETRIAC. En voici la liste complète qui figure désormais dans l'espace de gauche de notre site en cliquant sur les différents liens. 

    Soit, au total, plus de soixante-dix ouvrages depuis 2006 et la création du label DECAL'AGE PRODUCTIONS éditions dont notre nouvelle société a repris la gestion en 2017 car certains ont été conçus pour un usage privé et souvent familial.

     

      1ere couv en 75 dpi   1ere Couv Guy Bourguignon

      Catalogue visuel de Decal'Age Productions (extraits)... Catalogue visuel de Decal'Age Productions (extraits)...    0782918296324couverture       Catalogue visuel de Decal'Age Productions (extraits)...Catalogue visuel de Decal'Age Productions (extraits)...  Catalogue visuel de Decal'Age Productions (extraits)... Catalogue visuel de Decal'Age Productions (extraits)... Catalogue visuel de Decal'Age Productions (extraits)...  Catalogue visuel de Decal'Age Productions (extraits)...Catalogue visuel de Decal'Age Productions (extraits)... Catalogue visuel de Decal'Age Productions (extraits)...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • L'un de nos ouvrages va être destiné au public allemand...

    Notre projet étant sur le point d'aboutir, ce sera néanmoins avec une couverture new look que nous entreprendrons de vendre notre Bouteille de goutte en Allemagne dans les prochaines semaines ! Les premières versions sur lesquelles nous avions travaillé ne se sont en effet pas imposées et nous avons préféré finalement opter pour quelque chose qui symbolisait davantage le deuxième temps de cette rencontre entre Wilhelm et Albert CHOLLET, savoir cette goutte que la première couverture ne symbolisait pas assez. Une première couverture qui présentait les protagonistes (ci-contre) sans que l'on comprenne forcément quel rôle avait pu jouer cette bouteille de goutte dans l'histoire. Et puis il y avait ces retrouvailles quarante-cinq ans plus tard, leurs retrouvailles empreintes d'émotion de 1993, juste avant que le vieux CHOLLET disparaisse, 

    L'un de nos ouvrages va être destiné au public allemand...

     

    DIE SCHNAPSFLASCHE, Guillaume FERRAND, ISBN 978-2-918296-55-3

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Le Roi du Café, un ancien garçon de café...

    Le Roi du Café, un ancien garçon de café...A 31 ans, Jean (photo ci-contre) s'était décidé ! Résolu à quitter sa chambrette de la rue de la Huchette dans le quartier latin parisien et à se marier, il avait répondu à une annonce parue dans l'Auvergnat de Paris que le Cantalou s'était procuré. Pourtant, rien ne poussait les jeunes gens comme lui à se lancer de tels défis ni à se mettre à leur compte en reprenant un commerce. En Allemagne, un fou sanguinaire du nom d'Adolf HITLER venait de conquérir le pouvoir et en France, après un début de récession, rien n'incitait à l'optimisme ! Comme l'écrit son fils dans l'ouvrage à paraître : C'était le Roi du Café, il était parti plein d'espoir et en reprenant cet établissement situé dans un quartier où l'ouverture d'un entrepôt à vocation industrielle en suggérait rapidement un autre, il s'était dit qu'avec cette Cantine de la Gare (c'était son nom en 1933) il serait en mesure de payer les premiers billets de fonds à ses créanciers sans trop voir venir !... Après avoir été plusieurs années durant garçon de café place du Châtelet, au centre de Paris, l'auteur de l'ouvrage s'imaginait quel avait pu être le ressenti de son père ! Mais qu'avaient donc pu dire les Entrepôts et Magasins Généraux de Paris pour attirer autant de candidatures à une époque où l'on était face à une grave crise économique ? Car, à la fin des années trente, imitant d'autres pays entrés en récession après le krach de Wall Street aux Etats-Unis, les productions industrielle et agricole venaient également de s'effondrer chez nous. Avait-il eu peur de perdre son emploi au Châtelet ? En 1933, cette crise touchait surtout les salariés du secteur privé, les petits patrons, les petits commerçants et les agriculteurs et on comptait déjà 300 000 chômeurs. Rien donc n'était propice au lancement d'une telle initiative ni à la reprise d'un tel fonds de commerce situé de surcroît dans un quartier pour le moins deshérité ! Avait-il obtenu des assurances des Entrepôts et Magasins Généraux de Paris qui avaient dû évoquer nombre de projets industriels et lui laisser entendre que beaucoup de leurs ouvriers charbonniers fréquentaient déjà cette cantine et qu'en la développant avec son épouse, il en ferait sûrement quelque chose de rentable. Personne cependant ne pensait que tous ces jeunes hommes seraient contraints six ans plus tard de partir guerroyer et qu'ils ne retrouveraient à leur retour, presque six ans plus tard que ruines et désolation !

    Alors qu'aujourd'hui, quatre-vingt-huit ans plus tard, la crise sanitaire passée, certains se demandent comment ils vont réussir à s'en sortir, c'est tout un quartier qui se retrouve face une nouvelle fois à un défi impossible !

    C'ETAIT LE ROI DU CAFE, Louis PETRIAC, ISBN 978-2-918296-50-8  

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Non prise en charge des malades en mars 2020... Un dossier qui rebondit !

    On a beaucoup évoqué la mise en examen d'Agnès BUZYN et la responsabilité de plusieurs de ceux qui nous gouvernaient encore en mars 2020, dont le Père Noël de service qui ne nous barbe plus qu'à moitié, Edouard PHILIPPE. Celui-là même qui n'aura pas hésité à envoyer à la mort plusieurs personnes âgées pour qu'elles aillent absolument voter aux municipales alors que notre pays n'était même pas correctement équipé en masques et qui vient de soutenir la candidature de notre Führer Jupiter 1er aux prochaines Présidentielles.

    Gageons que le reportage que vient de réaliser BLAST, le média dirigé par le journaliste et écrivain Denis ROBERT éclairera le débat car il y a visiblement eu : non assistance à personne en danger. L'avocat en charge du dossier (en tête d'article) livre un certain nombre de données extrêmement intéressantes. Ce reportage ci-dessous dont nous vous engageons à prendre connaissance a le mérite de poser le problème face à l'avalanche du nombre de plaintes déposées auprès de la Cour de Justice de la République. Les autorités sanitaires pilotées par la dénommée BUZYN avaient-elles le droit de refuser d'assister certains malades ?

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Notre auteur de La bouteille de goutte chez Boccolini !La question nous a souvent été posée au cours des tout derniers jours, surtout depuis le passage de notre auteur Guillaume FERRAND dans ce mémorable : Tout le monde veut prendre sa place animée par la pétillante Laurence BOCCOLINI. C'était dimanche dernier 5 septembre ! Où puis-je trouver ce livre que l'animatrice qualifiait d'émouvant ?

    Si vous ne souhaitez pas profiter de notre dernière offre et nous adresser directement votre commande, la chose est très simple ! Rendez-vous chez votre libraire habituel ou, si vous n'en n'avez pas, chez la première boutique venue ! Il est bien rare qu'une ville n'en possède pas et si c'est le cas, adressez-vous à votre MAISON DE LA PRESSE ! Une recommandation cependant : ne posez pas la question à AMAZON parce que nous AMAZON on aime pas ! Tout simplement parce qu'en dehors d'enrichir ce grossium de la disttribution et de participer aux voyages interplanétaires du sieur Jeff BEZOS, il ne nous resterait que les yeux pour pleurer et sur les 21 € de notre ouvrage à peine 45% du prix affiché ! Capiche ?

    Pour ce qui nous concerne et en dehors de tous nos amis libraires, nous préférons travailler avec des hypers comme le Lyonnais DECITRE, la chaîne des ESPACE CULTUREL LECLERC, LIBREST, voire le Bordelais MOLLAT ou DIALOGUES à Brest.

    La bouteille de goutte : où se procurer l'ouvrage ?

    LA BOUTEILLE DE GOUTTE, Guillaume FERRAND, ISBN 978-2-918296-48-5 

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Notre auteur de La bouteille de goutte chez Boccolini !

     

    Notre auteur de La bouteille de goutte chez Boccolini !Il était reçu ce dimanche dans le cadre de l'émission "Tout le monde veut prendre sa place" par Laurence BOCCOLINI et notre auteur Guillaume FERRAND n'a pas manqué l'occasion de parler de son livre La bouteille de goutte ni de ce grand-père sarthois qui savait si bien préparer ce schnaps bien français qu'appréciait celui qui deviendra son ami : Wilhelm OTTO, un prisonnier allemand qui avait accepté d'être bénévole dans sa ferme. A tel point que les deux hommes, oubliant les affres de la guerre et tout ce qui aurait pu les opposer, confectionneront ensemble ce breuvage de la réconciliation, cette goutte. Après être reparti en Allemagne... de l'est, les deux hommes se retrouveront en 1993 quarante-cinq ans plus tard, juste avant que le Sarthois sentant sa santé décliner retrouve avec plaisir celui qu'il avait baptisé du nom de Willy !

    La bouteille de goutte version allemande

    LA BOUTEILLE DE GOUTTE, Guillaume FERRAND, ISBN 978-2-918296-48-5 

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  Le S.T.O et la survie des "pris au piège"

    A près de 90 ans, il se rappelait de tout !

    Louis PETRIAC ne s'attendait pas en octobre 2012 à rencontrer l'un des survivants de l'occupation nazie de juin 1940 ! Certes, il restait bien quelques aînés qui avaient réussi à se cramponner à l'existence comme le maquisard Robert SUDEY mais faire soudain appel à sa mémoire pour se lancer dans un travail de rédaction à plus de quatre-vingt-neuf ans relevait d'un sacré pari.

    Et pourtant Jean RODON qui vient de disparaître s'y était attelé cinq ans durant avant de nous ramener en 2018 chez DECALAGE PRODUCTIONS six cents pages de mémoires qu'il avait prévu, nous avait-il dit, de donner aux siens et à des descendants dont le nombre avait cru singulièrement tout au long des dernières années. Il y tenait à ces mémoires Jean RODON, mais ce qui nous a de suite sauté aux yeux étaient toutes ces pages consacrées à l'occupation allemande et à son départ pour le STO en février 1943. Il y racontait quelle avait été sa sortie de l'adolescence, comment, la guerre venue, il lui avait fallu renoncer à ses rêves de devenir peintre et quelles avaient été ses recherches pour trouver du travail dans un Paris passablement désorganisé. Comme il l'évoque dans l'avant-propos de ce qui allait devenir en quelques semaines ce Journal d'un adolescent face à la guerre que nous lui avons suggéré de publier en lui proposant d'acheter ses droits : D'une enfance surtout marquée par la découverte d'un quartier des environs de Paris devenu vite attachant, je conserve le souvenir de ceux que j'y ai côtoyés et aussi de tout ce qui m'a poussé à faire très vite mes premiers pas dans un univers impitoyable où, apprenti, j'ai dû apprendre un métier. Pas nécessairement celui que j'aurais voulu faire si j'avais pu poursuivre mes études et si la guerre... Cette maudite guerre, une guerre impitoyable qui m'avait finalement pris beaucoup de choses, de mon premier amour d'adolescent à d'autres espoirs, ceux par exemple de pouvoir devenir un jour artiste et de créer.

    Ces deux ouvrages sont toujours en vente chez nous, celui sur les mémoires de l'auteur ayant été conçu à compte d'auteur.

    JOURNAL D'UN ADOLESCENT FACE A LA GUERRE, Jean RODON, 978-2-918296-46-1 MEMOIRES, Jean RODON, 978-2-918296-45-4

      

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  Les frais de port réduits jusqu'au 31 mai prochain !

    Face à un gouvernement de moins en moins disposé à s'acquitter correctement de ses missions, nous n'avions guère tardé à craindre une nouvelle restriction des libertés et les dispositions visant au contrôle d'un pass sanitaire qui reste cependant contesté le confirment. Il suffit de voir le nombre croissant d'opposants relevé chaque samedi depuis six semaines pour s'en convaincre. Aussi et parce que nous sommes opposés à ce pass sanitaire, n'entendons-nous pas nous plier à l'obligation de vérification imposée à tous les commerces qui ont à accueillir de la clientèle dans leurs locaux. Et à risquer une verbalisation s'ils ne le faisaient pas d'autant que nos marges ne nous le permettraient pas actuellement, la gouvernance MACRON étant trop fortement contraignante.

    Pour cette raison DECALAGE PRODUCTIONS Editions vient de décider de ne plus accueillir momentanément de la clientèle dans ses locaux et de ne fonctionner qu'en télétravail. Rassurez-vous, si vous avez besoin de vous procurer un ouvrage ou de commander une prestation, sachez que vous pourrez néanmoins continuer à le faire en vous adressant à nous en ligne. Nous serons parfaitement en mesure d'y donner une suite. Si vous aviez envisagé de nous confier l'élaboration d'un récit de vie, rien ne nous interdira de le faire en envisageant de poursuivre notre collaboration à distance.

    Nous vous remercions de votre compréhension.

    La Direction de DECALAGE PRODUCTIONS éditions

    Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique