• 8 mai 1945... C'était un jour d'allégresse ! (humeur)

    8 mai 1945... C'était un jour d'allégresse !

    Il est facile d'imaginer ce que devaient ressentir ce jour-là tous ceux qui avaient pu survivre à l'horrible guerre qui venait de s'achever et à un tout autre virus que celui que nous affrontons depuis le mois de février dernier. Même soixante-quinze ans plus tard ! Car ce virus nazi, qui nous avait passablement empoisonné l'existence depuis quasiment six ans, nous venions enfin de le terrasser grâce surtout, faut-il le souligner, à l'abnégation de quelques-uns ! Des hommes et des femmes qui auraient tout sacrifié pour que vive notre idéal de paix !

    Le 8 mai 1945 c'était donc la fête et notre pays, qui avait failli en suivant toute une bande de gredins aux prétentions mal affirmées dont le but caché était de transformer notre Patrie des Droits de l'Homme en quelque chose d'innommable, avait à s'inventer une toute autre identité ! Longtemps d'ailleurs, nous avons cru qu'il y parviendrait et que ce qui s'était passé, notamment en juillet 1942 au Vel d'Hiv avec cette collaboration honteuse de policiers, inciterait les gens à réfléchir et nos politiques à ne plus proposer n'importe quoi à leur peuple. Mais hélas, il n'en n'est rien et ce qu'il nous est donné de voir ces derniers mois en est la triste illustration. C'est plus qu'affligeant.

    8 mai 1945... C'était un jour d'allégresse ! (humeur)Serions-nous donc en train de sombrer à nouveau et de remettre au goût du jour ce que nous avions voulu oublier ce 8 mai 1945 ? On pourrait se le demander car ces brutalités commises dernièrement par des hommes qui n'ont plus rien de policiers sur des gens sans défense et pire encore sur des personnes âgées, cela devient insupportable ! Insupportable voire même intolérable ! Les S.A d'Ernst ROHM se seraient-ils réincarnés sous les traits de ces voyous sans foi ni loi et serait-ce l'émergence d'une nouvelle police d'Etat appelée en renfort par ce qui reste d'un Etat défaillant ? Un Etat incapable de défendre convenablement ses propres citoyens et qui vient même de choisir de les envoyer à la mort dans trois jours ! Au point que nous ne pouvons que redouter déjà quelles en seront les conséquences et combien il nous faudra compter de morts supplémentaires d'ici la fin du mois de mai !

    Louis PETRIAC

    « Jean Rodon et sa vision de jeune adulteAuteur des Trois cloches, Marc Herrand fête aujourd'hui ses 95 ans ! »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :