• A propos de notre ouvrage sur la perversion narcissique...

    Vous avez sûrement dû en rencontrer autour de vous ! Que ce soit au travail ou même parmi vos proches ! Difficilement identifiables quand on méconnaît leur façon de procéder, les pervers narcissiques finissent toujours par attirer très vite l'attention de ceux qui ont déjà eu à croiser le fer avec eux. Lorsque j'étais prestataire en commu-nication, il m'est souvent arrivé de subir leurs assauts. Du pauvre hère qui était venu se faire plaindre d'avoir subi les foudres d'un office de hlm qui l'avait mal logé à celui qui, chargé d'encadrement dans un CAT, avait entrepris de dénoncer une saisie de mémoire qui n'avait pas été, avait-il déploré, à la hauteur du professionnel que j'étais, je conserve un souvenir particulier de ces deux saligauds-là. Ils m'ont même contraint à devoir faire appel aux tribunaux pour m'en sortir et ils m'ont coûté beaucoup d'énergie.

    Cela étant, dites-vous bien que le pervers narcissique ne se sent jamais coupable de vous avoir fichu par terre ou ennuyé. D'avoir exigé de vous un service ou une aide ! Les êtres humains comme vous ou moi, il ne les considère que comme des objets parfois à même de satisfaire leurs désirs ! Encore que ces olibrius soient rarement comblés puisqu'ils ont tendance à toujours se montrer insatisfaits de ce que vous leur abandonnez ou proposez !

    Il vous est déjà arrivé d'éprouver un curieux sentiment à propos de quelqu'un que vous aviez du mal à satisfaire ? Ne cherchez plus, il est vraisemblable que votre interlocuteur ou que votre interlocutrice soit tout simplement un pervers narcissique. Pourtant, au départ, tout avait bien commencé ! Vous aviez même été complimenté(e) voire incité(e) à vous confier à lui ou à elle. Généralement, les pervers narcissiques sont des êtres brillants, égocentriques et menteurs qui réussissent souvent à obtenir de très hautes responsabilités, mais hélas en marchant sur les autres, et sans jamais douter de leurs capacités. Parfois aussi en vous débitant des histoires plus grosses qu'eux ! On leur prête souvent une élocution aisée en public. Mais si certains se montrent ainsi, d'autres seront tout à fait capables de vous susurrer des paroles inaudibles que vous aurez du mal à percevoir. Ce qu'ils finiront par vous reprocher immanquablement. Et c'est normal, parce que vous êtes en dessous de tout ! Un autre de ces pervers narcissiques prenait un malin plaisir à me recevoir chez lui et lorsqu'il m'invitait à m'asseoir, c'était toujours devant un poste de radio qu'il prenait un malin plaisir à laisser brailler derrière moi. Pour que je ne puisse pas entendre ce qu'il avait à me dire et qu'il puisse me reprocher d'être sourd ! 

    Dans la fiction que je me suis plu à imaginer en puisant des souvenirs de vécus douloureux, le personnage central de l'histoire, un comédien, va être accusé d'un homicide qu'il n'a pas commis. Alors qu'il éprouvait un sentiment pour une femme qui, non seulement était le symbole même du charme, et qui lui était apparue comme quelqu'un de doux et de prévenant, le doute va s'installer chez lui. Au point de lui faire perdre toute confiance en lui et de saper son envie de se défendre. LE MIROIR BRISE raconte quelle a été sa descente aux enfers et comment il a pris conscience du piège dans lequel il était tombé ! Et aussi de ce que pouvait être la perversion narcissique ! Mais dites-vous aussi que toute glissade finit un jour ! Il suffit seulement de s'écarter de ces êtres toxiques !

    Louis PETRIAC  

     

    « Le miroir brisé... C'est imminent !Le miroir brisé... Si vous voulez vous le procurer »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :