• Autour de la disparition d'Yvette Giraud...

    Marc-H-et-Yvette-Nakano-1962.jpg

    Yvette et Marc au Japon, ce pays dont ils se sentaient si proches

     

    C'est avec tristesse que j'ai appris, hier matin, le décès d'Yvette GIRAUD. Depuis notre rencontre fin 2007, elle s'était associée à beaucoup de nos initiatives et elle avait accepté avec son mari Marc HERRAND de participer à nos deux premières séances dédicace à Lyon et Cran Gevrier. Je ne saurais dire combien cette disparition me touche, tant je m'étais habitué à partager de choses avec ces deux artistes émérites de notre Chanson française. Elle me touche même d'autant plus qu'Yvette avait accepté au printemps 2011 de préfacer la biographie : Entre mythe et évidences que j'avais conduite avec Christian FOUINAT.   

    Beaucoup reviennent depuis hier sur la carrière exceptionnelle qui avait conduite Yvette GIRAUD au Japon, un pays avec lequel elle avait tissé des liens particuliers après l'avoir découvert en 1955. Après un début de vedettariat qui lui avait valu, en France, de travailler avec les plus grands. Marc HERRAND, qui l'y avait accompagnée début 1955, en parlait encore, non sans émotion, dans le court entretien accordé à Serge ELHAIK diffusé le 5 juillet dernier. Au moment de la sortie de l'ouvrage que je viens de lui consacrer. Comme je le disai sur le site des Compagnons, le Pays du Soleil Levant leur rendra éternellement grâce de leur avoir offert une sorte de partage du coeur autour des plus grands succès d'Yvette. Aujourd'hui encore, elle est considérée là-bas comme l'ambassadrice de la Chanson française. Nous avions ici consacré à la grande chanteuse un portrait que vous pourrez redécouvrir dans notre galerie des aînés émérites sur la gauche de votre page d'accueil. 

    Je suis infiniment peiné ce matin.

     

    Louis PETRIAC     

    « Un livre pour vos vacances avec des frais de port réduits...La Torpille, maquisard à Sorges en 1944 va fêter ses 90 ans ! »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :