• Comment est né l'ouvrage sur les Compagnons de la Musique

    Comment est né l'ouvrage sur les Compagnons de la Musique

    Comment est né l'ouvrage sur les Compagnons de la Musique

    Il est un peu plus de 2 heures du matin en ce dimanche 2 décembre 2007 et, à l'Hôtel de l'avenue du Point-du-Jour où j'ai pu trouver une chambre, je ne parviens pas à trouver le sommeil ! Quelques heures plus tôt, dans l'une des salles du même hôtel, se pressaient des dizaines de Lyonnais qui avaient tenu à assister à la dédicace de l'ouvrage hommage aux COMPAGNONS DE LA CHANSON. Une dédicace, quasiment la première, qu'avait organisé au prix de multiples difficultés DECAL'AGE PRODUCTIONS, le label créé quelques mois plus tôt à Périgueux. L'un des succès qui me motivera longtemps, moi qui en suis à mes premières armes d'éditeur. Grâce aussi à l'aide apportée par deux anciens Compagnons : le Strasbourgeois Marc HERRAND et le Lyonnais Gérard SABBAT (ci-dessus) qui avaient accepté d'assister à cette dédicace avenue du Point-du-Jour à Lyon.

    En ce dimanche 2 décembre, curieusement, la nuit est douce et, après la période de froid et de gel, une sorte de micro-climat semble s'être donné rendez-vous dans la capitale des Gaules. Je prends donc la décision de me vêtir et de sortir m'aérer pour reprendre mes esprits. J'ignore encore ce qui m'a poussé cette nuit-là vers la place lyonnaise proche des Compagnons de la Chanson inaugurée en octobre 2002. Sans que rien n'ait été arrêté ni réfléchi, arrivé sur cette place, je décide soudain de gagner la rue de Champvert, rebaptisée ainsi après-guerre, une artère où se dresse la Maison CHOMEL toujours aussi imposante que j'ai découvert la veille avec certains des admirateurs des Compagnons venus assister à la dédicace. J'entre dans le parc de la demeure resté accessible, comme si j'avais voulu me replonger soudain dans son passé et ce qui s'y était passé en novembre 1941 à l'initiative d'un certain Louis LIEBARD ! Quelques mois plus tôt, en découvrant les premiers documents évoquant la longue carrière d'un groupe qui avait enchanté trois générations de Français, j'avais appris quelle avait été l'odyssée lyonnaise des premiers Compagnons.

    Comment est né l'ouvrage sur les Compagnons de la Musique

    Il me semble que c'est cette nuit-là, dans le parc de cette maison CHOMEL en interrogeant du regard cette vieille bâtisse longtemps accessible par un étroit portail (photo ci-dessus), que je me suis persuadé qu'il fallait revenir sur cette fabuleuse période de guerre qui avait précédé la collaboration avec Edith PIAF de 1946 et un premier méga-tube : Les trois cloches. Comme si j'avais été porté par des ondes, celles qui s'échappaient encore par le grand portail dans cette rue de Champvert. Restait seulement à trouver la documentation dont j'avais besoin et cela sans imaginer un seul instant que je m'apprêterais plus rapidement que prévu à travailler à la conception de cet ouvrage sur les COMPAGNONS DE LA MUSIQUE rendant également justice à tous ces jeunes musiciens et chanteurs qui auront participé à l'une des périodes les plus enthousiasmantes de notre Chanson française ! L'ouvrage supervisé par un ancien professeur de chant de Grenoble, Jean-Jacques BLANC sortira quelques mois après en octobre 2008 avant qu'une réédition soit programmée six ans plus tard au terme d'un développement inattendu des échanges avec les descendants de ceux qui avaient vécu cette odyssée. 

    Louis PETRIAC

    ILS ETAIENT COMPAGNONS DE LA MUSIQUE, Jean-J. BLANC, ISBN 978-2-918296-32-4

    « Magda Goebbels... A quand la fin du mythe ?Quand Guillaume parle de Wilhelm... et de leur bouteille de goutte »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :