• Ecrivain public au début des années quatre-vingt dix, avant de devenir éditeur !

    Ecrivain public au début des années quatre-vingt dix, avant de devenir éditeur !

    Ecrivain public au début des années quatre-vingt dix, avant de devenir éditeur !Des débuts d'écrivain public qui auront marqué, à jamais Louis PETRIAC ! C'était en... 1991 !

    Je ne saurais dire combien de délicieux tourments ont été ainsi relatés par celui ou celle qui s’était arrêté(e) de vivre en pensant à l’élu(e) de son cœur, révèle-t-il dans son dernier ouvrage. Car les individus de sexe masculin n’étaient pas les seuls à s’arrêter chez moi pour me parler de leurs tourments sentimentaux et il m’est arrivé, assez souvent, de produire des écrits de femme destinés à un homme. Mais oui mesdames ! Un ancien agent immobilier de Lot-et-Garonne, qui nous a quittés aujourd’hui, me demandera même, convaincu, de me charger de l’intégralité de sa correspondance sentimentale et de déclarations qu’il souhaitait malgré tout pondérées et pas trop brûlantes !

    Il faut bien reconnaître qu’avec le Minitel, les occasions de rencontres ne manquaient déjà pas au début des années quatre-vingt-dix et qu’il fallait souvent assurer du brûlant. Tapez CUM3615 nous suggéraient certaines publicités affriolantes affichées sur nos murs ! Sans avoir moi-même tapé, j’avoue – et cela ne s’invente pas – que j’avais failli me retrouver aux Lèches dans le cadre d’un emploi à temps partiel ! Les Lèches, en Périgord, mais si, mais si ! je ne plaisante pas ! Cette localité existe bel et bien et, comme dirait le regretté Michel Galabru dans le film sur les Ch'tis, elle n’est pas dans Le Norrrd ! Avant d’emménager rue Sebatpopol, je ne plaisante toujours pas, juste avant de lancer mon projet d’écrivain et d’écouteur public ! Un homme aux lettres d’amour, rue Sebatpopol, cela ne manquait pas de sel et cela aurait amusé notre regretté Coluche et quelques autres humoristes comme notre ami Laurent Gerra ! J’aurais à coup sûr été un dindon de la farce particulièrement bien léché avant de devenir ce volatile que l’on a essayé de truffer de plombs pendant vingt-cinq ans ! Et s’il a fallu y renoncer à cet emploi, c’est surtout parce que j’ai la conviction que j’avais la voix trop grave et que je portais vraiment trop mal le porte-jarretelles ! Pourtant, un volatile en porte-jarretelles, cela aurait été le top, non ?

    SUS AUX VOLATILES... sort actuellement et vous pouvez déjà vous le procurer.

    SUS AUX VOLATILES ! LA CHASSE AUX PIGEONS EST OUVERTE... ISBN n° 978-2-918296-41-6

    « Un très beau texte de Jean BroussolleDes artistes et des individualités dont, souvent, on ne parle plus... »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :