• Guy Bourguignon, l'ancien marionnettiste de génie !

     
    1ere Couv Guy BourguignonSur cet extrait vidéo de l'automne 1969 (ci-dessus), on apperçoit encore Guy BOURGUIGNON auquel Louis PETRIAC consacre actuellement un portrait. Au sein de l'ensemble dont il était le régisseur et l'une des basses, il avait considérablement changé et ses traits s'étaient empâtés. Il ne quittait quasiment plus ses grosses lunettes après une thrombose de l'oeil qui l'avait handicapé. Guy décédera quelques semaines plus tard d'une septicémie à l'Hôpital Foch de Suresnes.
    Passionné de cinéma et de prises de vue, Guy qui s'était lié d'amitié avec le réalisateur Marcel CAMUS lors du tournage d'Orfeu Negro, avait également eu l'occasion de collaborer avec la réalisatrice Irène CHAGNEAU dans le cadre d'un Voyage sans passeport de Solange PETER, une émission que la RTF de jadis diffusait sur l'unique chaîne de télévision française de la fin des années cinquante. Il reste encore deux reportages diffusés en janvier 1959 avec un premier extrait vidéo auquel on peut accéder grâce au lien suivant : http://www.youtube.com/watch?v=N47o2qDq4Dc et un second grâce au lien : http://www.youtube.com/watch?v=qICSnF1HRC8
     
    GUY BOURGUIGNON, le Compagnon de la Chanson périgourdin, Louis PETRIAC
    ISBN n° 978-2-918296-24-9 
    « Yves Joly, Augiéras, Guy Bourguignon, la comedia dell' arte...Rencontre ordinaire d'une jeune fille de bonne famille... »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :