• Jean Rodon, le survivant

    Jean Rodon, le survivantPlus de soixante-dix ans après les avoir vécues, Jean RODON (photographié ici quelque temps après son retour d'Allemagne) s'en souvient. Au point même d'avoir voulu évoquer, certes longtemps après, ces années d'occupation où notre pays s'était avili en acceptant de collaborer avec les nazis. Parfois même avec une certaine morgue s'il faut se souvenir des prises de parole de certains tribuns entendus ça et là. Il reconnaît dans l'ouvrage qu'il vient de publier, ce Journal d'un adolescent face à la guerre que le très jeune homme qu'il était y aura perdu beaucoup, à commencer par le lien qu'il avait noué avec une petite ouvrière de deux ans sa cadette. Une petite avec laquelle il vivra pendant quelques mois un amour d'une pureté absolue dans un Paris livré à l'occupant et avec laquelle il devait se fiancer au printemps de l'année 1943 avant que surgisse impitoyable le STO peaufiné par un certain Pierre LAVAL. Témoin des pires atrocités commises à l'égard des Juifs dans le quartier du Marais parisien où il travaillait jusque-là en qualité d'apprenti comme, plus tard, à Hennigsdorf en Allemagne nazie où il assistera à des passages à tabac de gamins qui n'étaient coupables que de quémander de quoi manger, il se devait de dire ce qu'il avait vécu et comment s'étaient forgées en lui des convictions.

    Aujourd'hui retraité en Périgord, sa résistance à lui contre son embrigadement au STO l'aura effectivement amené, ensuite, dès son retour dans un pays dévasté à s'opposer à quantité d'injustices. Devenu très vite après-guerre militant communiste, sans doute par hommage aux siens et à des convictions ancrées quant à une justice sociale trop souvent absente, Jean RODON (photographié ci-contre dans les années soixante) militera longtemps en qualité de délégué du personnel au sein des entreprises où il travaillera.

    Vous pouvez donc commander cet ouvrage. Soit chez nous, soit chez votre libraire habituel. Il vous est proposé à 21 €.

    JOURNAL D'UN ADOLESCENT FACE A LA GUERRE, Jean RODON, ISBN n° 978-2-918296-46-1

     

    « 1940-44... Comment vivait-on chez les jeunes durant l'occupation allemande ?Qu'est-ce qu'il nous manque notre Henri Salvador ! »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :