• L'éloge de l'ancien amuseur : Jacques Bodoin

     


    Jacques bodoin - la table de multiplication par wendybop

    Quelle n'a pas été notre surprise de recevoir au courrier de ce matin une magnifique lettre de Jacques Bodoin, l'ancien amuseur et Compagnon de la Musique, que les plus âgés d'entre nous n'auront pas oublié, et dont, outre la vidéo ci-dessus, il est toujours possible d'avoir une idée en recherchant d'autres extraits sur Google. Dans des sketches d'anthologie, vous retrouverez toute la faconde d'un homme que nous regrettons ô combien de ne plus voir sur notre petit écran !  

    Saisi du projet de Louis PETRIAC de consacrer un portrait à Marc HERRAND, il tenait à se manifester pour dire quelle était sa joie à l'idée qu'un tel ouvrage puisse paraître. Mais, laissons-le plutôt s'exprimer :

    Marc, celui dont je vous entretiendrai volontiers, appartient à une cohorte étroite (et de plus en plus) de personnalités fortes mais qui se plaisent en modestie. Mais qu’entendez-vous par personnalité ? Marc est par-dessus tout une rareté humaine. C’est un homme "libre". facile à dire. La liberté, ça se paie. Et cher. Quand on se retrouve à 16 ans, encadré, à son corps défendant, dans une phalange de "Hitlerjugend" et qu’on décide de prendre ses distances en fuyant l’Alsace de ses bonheurs d’enfance pour la France non occupée, il faut ne compter que sur une exceptionnelle lucidité, un courage qui n’est pas dans l’atmosphère de la débâcle, et une seule et fragile bicyclette… en confisquant un de ces fameux "outils" célébrés par la Peste !!! Quand le sang juif gicle sur le couteau ! Lorsque Marc croise Yvette, il est le talent des Compagnons de la Chanson. La Pierre Angulaire. La Force. Il ne s’est pas contenté de "prendre la suite" de Liébard, le créateur des Compagnons de la Musique, il lui a fallu se hisser au niveau de connaissances d’un "maître de chapelle" qui faisait autorité. Et dépasser ce niveau. Parce que Marc n’est pas "génial", c’est un génie. C’est Orphée. Il est la musique même et tout cela sans clabauder. Sans postures. Et c’est parce qu’il est libre qu’il a quitté cet ensemble où il était roi, pour vivre une vie… discrète et cependant formidable. Marc est intelligent. Très intelligent. Et ce qui ne gâte rien, il est bon. Enfin, il a le sens de l’humour. En 1999, nous nous sommes retrouvés pour fêter nos cinquante ans de secrétariat à la S.A.C.E.M. Et c’était une félicité de le revoir toujours éclairé du même sourire qu’il partageait avec Yvette, pour avoir su si parfaitement réussir une vie pleine d’images, de sens et de musique.

    Oui, Marc est cette rareté : un homme libre. Et un talent que l’on n’a pas justement apprécié. Mais ne regrettez pas de l’avoir peu connu… Marc sait mieux que vous et moi, comment s’y prendre pour être heureux et de quoi est faite cette denrée si farouche, le bonheur.  

    « A paraître, un nouvel ouvrage évoquant le magnétisme...Un site pour promouvoir davantage nos publications... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :