• le 28 octobre paraîtra un portrait de Guy Bourguignon...

    Guy affiche avec les CompagnonsMarionnettiste, régisseur et metteur en scène, cinéaste... Guy Bourguignon était plus qu'un Compagnon de la Chanson 

     

    1ere Couv Guy BourguignonNous l'avons déjà largement évoqué ici, c'est le lundi 28 octobre prochain que paraîtra le portrait d'environ 180 pages que Louis PETRIAC a consacré à Guy BOURGUIGNON, le Compagnon de la Chanson périgourdin. Un ouvrage abondamment illustré que le comédien Roland GIRAUD a préfacé. Pour rendre hommage, lui aussi, à cet homme qui, écrit-il, a été à l'origine de sa vocation et de son amour de la scène.

    Fils d'un cadre bancaire et d'une mère professeur de piano, on ne connaissait jusqu'alors de Guy BOURGUIGNON que les quelques réussites qu'il avait collectionnées aux quatre coins du monde avec ses amis et partenaires les COMPAGNONS DE LA CHANSON. Sans jamais qu'il reconnaisse qu'il avait été à l'origine avec Marc HERRAND et Jean-Louis JAUBERT de la création de leur groupe en février 1946. Juste avant qu'Edith PIAF ne choisisse d'aider les jeunes gens. L'épouse d'Hubert, l'ancien historiographe des Compagnons : Mimi LANCELOT le reconnaît, l'homme parlait peu de lui et, en dehors de sa courte expérience de marionnettiste au sein de la troupe d'Yves JOLY, il ne se répandait pas en confidences, évoquant très peu quelles avaient été ses autres expériences et quelle avait été son enfance à Tulle et Périgueux. Pourtant, c'est bien en Corrèze et en Dordogne que tout a pris un sens particulier dans l'existence de ce créateur hors du commun, capable aussi bien d'apprendre à jouer d'un instrument qu'à tenir une caméra.

    Un exercice dont il était même devenu un spécialiste puisqu'il lui arrivait de tourner des reportages entre deux galas. Comme ces deux "VOYAGE SANS PASSEPORT", tournés au Brésil, produits par Irène CHAGNEAU et réalisés par Solange PETER pour une émission que notre ancienne Première Chaîne a diffusé régulièrement jusqu'au début des années soixante. Sans oublier ce reportage proposé au magazine : CINQ COLONNES A LA UNE de DESGRAUPES, DUMAYET, LAZAREFF et BARRERE : 40.000 km avec les Compagnons de la Chanson, commenté par la comédienne Françoise DORIN.

    Epris de culture, profondément humain, parfois ombrageux comme seuls les passionnés peuvent l'être, Guy BOURGUIGNON est incontestablement décédé trop vite... quittant les rangs d'un monde du spectacle qu'il avait profondément aimé. Si ses dernières apparitions à la télévision laissaient supposer que l'homme était malade, il ne se plaignait jamais, et personne ne s'attendait à ce qui s'est produit le 30 décembre 1969. Une disparition que relatait alors FRANCE INTER : Décès Guy Bourguignon.mp3

     

    GUY BOURGUIGNON, le COMPAGNON de la CHANSON PERIGOURDIN, Louis PETRIAC  

    Préfacé par le comédien Roland GIRAUD, ISBN n° 978-2-918296-24-9 - 19 euros   

    « Burn'out et déraison : un cheminement compliqué...Le portrait consacré à Guy Bourguignon est paru... »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :