• Le 3 juin 2013 décédait le compagnon préféré d'Edith Piaf, Jean-Louis Jaubert...

    Edith et Jean-L pour France Soir

    Le Compagnon préféré d'Edith PIAF : Jean-Louis JAUBERT décédé voici déjà six ans, allait avoir 93 ans et il avait été hospitalisé déjà quelques semaines auparavant. Avec ce décès, celui que l'on considérait à juste titre comme "le boss" des COMPAGNONS DE LA CHANSON laissait derrière lui beaucoup de ceux qui lui étaient restés fidèles mais dont il s'était éloigné peu à peu, miné par une arthrose invalidante qu'il refusait de soigner. Du moins, si l'on en croit son vieil ami chirurgien-dentiste Pierre HUTH également disparu peu après. Et puis, il y avait eu aussi, pourquoi le nier, des épreuves qui l'avaient particulièrement affecté, comme le décès de sa fille Sophie-Julia qu'il avait eu avec la comédienne Madeleine ROBINSON. Il avait cependant accepté, voici douze ans, de préfacer notre tout premier ouvrage sur le groupe. Et nous l'avions encore eu au téléphone en 2011, au moment où nous préparions avec les deux auteurs une biographie consacrée au groupe : Entre mythe et évidences. Une démarche qu'il avait particulièrement appréciée et qui nous avait valu d'être complimentés. Uni à une quantité de femmes, plus belles les unes que les autres, Jean-Louis avait longtemps été, derrière le regretté Guy BOURGUIGNON, considéré comme le second don Juan des COMPAGNONS, car ses multiples conquêtes féminines ne se comptaient plus. Qu'il s'agisse de sa bienfaitrice Edith PIAF, qui le remplacera par Marcel CERDAN en 1947, ou de la célèbre actrice Kim NOVAK (photo ci-dessous) qui avait tourné le célèbre Vertigo avec une autre des pointures d'Hollywood : James STEEWART, une bien jolie femme que les partenaires de Jean-Louis avait baptisé du surnom de "Madone des sleepings" parce que les deux jeunes gens se retrouvaient toujours dans un wagon-lit entre leurs tournées réciproques pour donner libre cours à leur passion. Yvette GIRAUD nous révélera à propos de cet incorrigible Jean-Louis qu'il avait également tenté sa chance avec elle profitant d'une tournée commune alors qu'elle était déjà éprise d'en autre ancien Compagnon, Marc HERRAND.

    Kim Novak

    On notera pour l'histoire que c'est Jean-Louis JAUBERT, avec la complicité de ce même Marc HERRAND, l'un des créateurs des Trois cloches, et de Guy BOURGUIGNON, qui avait été à l'origine de la création des COMPAGNONS DE LA CHANSON en février 1946. Juste après que huit des éléments d'une troupe créée par Louis LIEBARD ont fait éclater leur volonté de voler de leurs propres ailes et juste avant qu'il retrouve Edith PIAF à Villeurbanne où elle était alors en tournée. La suite est plus connue avec une première série de représentations en Alsace avec elle et, quelques mois plus tard, une tournée américaine à New York et Miami.

    Avec la disparition de Jean-Louis JAUBERT, le monde du music-hall français aura perdu en 2013 un autre de ses plus éminents représentants.  

    « Le S.T.O et la survie des "pris au piège"Le 6 juin 1944... en Périgord »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :