• Les salons du livre...

    logo_format_jpeg.jpgAu lendemain du Salon du Livre d'Antonne-et-Trigonant et après que se soit tenu, sur deux jours, celui de Lempzours, le modeste éditeur que je suis ne peut s'empêcher d'avoir une pensée pleine de reconnaissance à l'égard de ceux qui se battent sans relâche pour que le livre retrouve en Périgord comme ailleurs la place qu'il est en train de perdre. Car il faut être réaliste, et arrêter de diffuser des messages qui se veulent trop rassurants, le livre est en train de perdre la place qu'il avait ! Au détriment de bien d'autres activités de loisirs parfois abêtissantes et hélas pourtant prisées du plus grand nombre !  

    Sinon comment expliquer ce manque d'intérêt pour ces salons du livre que des bénévoles essaient, contre vents et marées, souvent avec très peu de moyens, de proposer chaque année en ayant recours, parfois, à la présence d'invités de marque. C'était le cas le 15 août dernier à Saint-Laurent-des-Hommes avec l'ancien ministre et maire de Périgueux Yves GUENA où un peu moins d'une centaine de curieux sont venus "rencontrer le livre". Passez-moi la rencontre ! Les quelques auteurs qui s'étaient résolus à sacrifier leur fête de l'Assomption ont été bien mal récompensés de leur témérité ! Cela a été à nouveau le cas à Antonne dimanche 25.09 où James CABIROL et la municipalité avaient fait venir l'ancien international de rugby et sélectionneur, le sympathique Pierre VILLEPREUX, pour "doper" l'audience. Avec pour seul résultat cent cinquante malheureux curieux alors qu'on en attendait facilement le double ! Surtout après la tenue d'une précédente édition encourageante à tous points de vue ! Et que dire du salon de Lempzours ? Alors qu'on attendait un nombre de visiteurs supérieur au score encourageant de l'édition 2010 (800 visites) ? Pas sûr qu'on ait atteint les 500 !  

    C'est vraiment affligeant ! Serait-ce la conséquence d'une météo trop clémente pour une fin septembre ? De trois salons en deux semaines ? Je ne le pense pas. Un coup de semonce pour les activités culturelles, voire un total mépris pour ceux qui écrivent et qui ne sont pas tous des personnalités soucieuses d'affirmer un peu plus encore leur présence, stratégie d'image oblige ? Allez savoir ? J'en connais beaucoup de ces auteurs dont on ne parle pas assez, qui seraient prêt à tout donner pour écrire ! Comme l'auteure Suzanne BERNARD, la défenderesse d'une cause mal comprise ! Dans un livre bouleversant : Chair à papier publié voici quelques années aux Editions du Temps des Cerises, elle lançait d'ailleurs voici quelques années déjà, un appel !  

    Au moment où notre pays affiche un taux d'illettrisme voisin de 17%, et où l'on privilégie d'autres activités que la lecture, les questions ne manquent pas. Pourtant, avec quasiment un Français sur cinq qui ne sait pas lire et un très grand nombre de jeunes incapables de rédiger un simple curriculum vitae et une lettre de motivations, il y aurait pourtant là de quoi être inquiet ! Vous ne pensez pas ?

    Louis PETRIAC     

    « Alain Bougouin... illustrateur du recueil : Des gens bien de chez nousNégations, un polar sur fond d'obsession... »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :