• Lettre à Marvin... extraits d'une poésie-anniversaire...

    Marvin 18ans 2008

    Dix-huit ans... Personnalisée par une photo devenue célèbre (ci-dessus), devenue depuis un couverture d'ouvrage, Marvin se souviendra vraisemblablement longtemps de ses dix-huit ans et de ce qu'avait été ce jour-là son entrée dans le monde des adultes ! Puisque c'est ce jour-là que sa maman Christine GOUGEON-M. lui avait dédié et offert une poésie où transparaissaient déjà, cinq ans avant sa LETTRE A MARVIN, toute la dérision d'une situation difficile à tous points de vue, mais aussi l'espoir que sa mère plaçait en leur avenir. Un texte émouvant, plaidant la cause des handicapés et aussi parfois quelques traits un peu acides, qui donnera une idée plus exacte de ce qui tenait au coeur de cette maman d'enfant autiste où le partage n'est pas qu'un simple mot dénué de tout sens.

    Viens, viens sur ma planète

    C'est cool, c'est vraiment chouette

    Prends ta casquette, amène tes cacahuètes

    N'oublie pas ta trompette, viens, viens faire la fête

    Ce soir je t'invite au banc des isolés

    Chez ceux qu’on évite aux rangs des exilés

    Viens sur mon site, tu vas bien te marrer

    Juste une petite visite, histoire de partager

    Il y a mon pote Bertrand, celui qui n’a plus de dents

    Qui poussent, Roland l’as du volant sur son fauteuil roulant

    L’ami Pierrot un peu schizo, lui c’est marrant

    Il aime pas l’eau. Avec mon pote Jojo, c’est rigolo, on l’pousse dedans

    Là c’est Lucien, celui qui ne dit rien

    Qui passe son temps à faire Musée Grévin

    Mais là, attention, faut pas rigoler, c’est un sacré coquin,

    Un vrai malin

    L’autre soir il a foutu l’bazar dans le dortoir

    Mine de rien, l’air égaré, il faut le voir

    Il a pissé sur ce braillard d’Edouard

    C’est pas un hasard, il peut pas l’voirMais je suis le roi de la balle, le roi fainéant Nous voulons seulement un monde meilleur 

    Quant à Maïté, elle ne pense qu’à bouffer

    Elle passe ses journées à guetter

    Le placard de la réserve à goûter

    Avec ses cent kilo même pas mouillés, c’est la star du quartier

    Nous on se marre quand elle relève ses jupes

    Ou qu’elle se barre pour emmerder l’éduc

    Mais pour ma part, je connais bien son truc

    Car son grand art, c’est de lui biser la nuque

    Et puis il y a moi, le plus futé

    Celui qui ne voit rien, c’est plus rusé

    Il faut m’habiller, m’aider, me laver

    M’accompagner sinon je suis paumé

    De ma vie j’ne ferai que dalle, c’est pas gênant

    Je joue, je ris, je râle, c’est bien plus marrant

    Ma vie est agréable, je ne compte que sur maman

    Mais que nenni, je ne suis pas tout seul

    Y’a ma copine Céline, mon amie de cœur

    Je la console quand elle pleure, elle me rassure quand j’ai peur

    Y’a pas à dire, j’suis bien le meilleur !

    Mais il se fait tard, vous voulez pt’être rentrer

    J’voulais vous dire avant que vous n’partiez

    Que ce s’rait bien si vous pouviez nous aider

    Car vous l’avez remarqué, nous sommes polyhandicapés

    C’est vrai Monsieur le Président, Messieurs Mesdames les Jurés

    C’est une option pas évidente, mais cela peut s’arranger

    Si vous avez un peu de temps, on ne va plus vous déranger

    On vous coûtera peut-être un peu d’argent, mais ça, je pense que vous avez.

    Je sais qu’il y a beaucoup de choses en priorité

    Le trou de la Sécu, de la Société Générale à rembourser

    Moi les miens sont ceux de ma mémoire, je ne serai pas rancunier

    On vous demande juste d’arrêter de nous oublier

    Un espace, des jardins, de nouvelles demeures

    Des éducs et des psychiatres qui ne seraient plus des dealers

    C’est pas compliqué, regardez bien, c’est juste au fond de votre cœur !

    LETTRE A MARVIN, Christine GOUGEON-M., 19 €, ISBN n° 978-2-918296-21-8  

     

    « Toute l'émotion d'une adolescente d'avant...Lettre à Marvin... dans le dernier carré du 8è Prix ! »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :