• Magda Goebbels, l'épouse mystique du Führer...

    Peter LONGERICH, auteur d'une biographie sur Joseph GOEBBELS publiée en France chez Héloïse d'ORMESSON estime qu'il y avait effectivement une relation triangulaire entre le propagandiste nazi, son maître Adolf HITLER et son épouse Magda. Relation qui aura beaucoup facilité l'émergence de commentaires les plus divers. LONGERICH a même parlé de "partenariat forcé" pour définir cette entente avec, ici, une toute autre définition de la virilité du gourou en chef. Il faut dire qu'on a raconté tellement de choses à propos de la "sexualité débridée" du dictateur. Que le "Fiancé de l'Allemagne" aimait, par exemple, s'adonner à certains "jeux de société", tout en étant devenu impuissant à la suite d'une blennorragie contractée durant le premier conflit de 1914-18. Ce qui le conduisait plutôt à admirer en voyeur patenté la plastique d'une créature en la flattant au besoin avec des termes choisis, sans pour autant s'embarquer avec elle pour Cythère. Il en sera de même avec Magda à laquelle, en parfait mâle dominant de la meute, celui qui aimait à se faire appeler Herr WOLF avait confié qu'il la voulait "entière". Mais ces promesses-là, il en était coutumier et il en avait déjà fait de semblables à quelques autres femelles fanatisées comme l'était également la réalisatrice Léni RIEFENSTAHL ou comme le sera la future épouse du libidineux docteur Goebbels.

    Magda, l'épouse mystique du Führer...Le trouble ressenti par Magda, la sulfureuse et perverse nazie à chacune des apparitions du dictateur ajoute aux supputations les plus diverses ayant pu circuler à ce sujet. Son comportement de femelle prête à tout, aussi. N'était-ce pas le chauffeur Erich KEMPKA qui avouait que lorsque Adolf HITLER apparaissait, on pouvait entendre la vibration des ovaires de la Frau Doktor Reichsminister ? Certes, les fantasmes allaient bon train et ce que ressentaient les deux intéressés l'un pour l'autre les premiers jours les auraient presque trahis. Du moins s'il fallait en croire nombre de témoins. Surtout quand Magda, épongeant au Berghof, le front de son dictateur préféré à l'aide de son mouchoir, s'asseyait l'instant d'après sur les mains de celui-ci, sans prêter attention à l'aspect équivoque d'une telle entreprise. Et il était facile de deviner que, s'il avait pu, le "Fiancé de l'Allemagne" l'aurait "sautée" séance tenante.

    Du côté de Magda, toujours à la recherche de la puissance quelle qu'elle soit, ce n'étaient donc pas la moustache ni les yeux bleus du monstrueux personnage qui avaient joué mais, surtout, le fait que l'oncle de la Famille GOEBBELS ait pu avoir la mainmise sur tout un arsenal décisionnaire. et qu'il ait pu choisir d'en faire la favorite en titre d'un régime prêt à tous les excès. Ce qu'il montrera sans tarder en écrasant les plus faibles et en muselant toute opposition.

    « Catalogue visuel de Decal'Age Productions (extraits)...Merci à Chroniques Aiguës pour son soutien ! »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :