• Magda Goebbels... Le déclic de mars 2017...

    Magda Goebbels... Le déclic de mars 2017...Comme nous l'avons précisé à Nicolas ROCHE de PAROLES D'ACTU, c'est au début du mois de Mars de l'année dernière que nos premières recherches entreprises sur Magda GOEBBELS (à droite sur la photo) ont fondé en nous une sorte de conviction. Celle que l'on avait cherché à dissimuler le profil véritable d'une femme castrée dans sa plus tendre enfance et que l'écrivain Tobie NATHAN résume assez bien dans le film diffusé en novembre dernier sur France 2 : « C’est une orpheline qui avait des problèmes de filiation, elle avait été mise en pension en Belgique. On sait ce que ça donne : changement de langue, de milieu, changement de perception du monde ! Ça donne des gens qui ne sont plus certains de la consistance du monde, se disant qu’il a changé une fois et qu’il pourrait très bien changer encore, encore et encore. Ils cherchent quelque chose auquel se raccrocher  ». Une femme que sa mère Auguste BEHREND incapable d'aimer sa fille et son amie "sous emprise" Ello QUANDT avaient bien tenté, avec même une certaine réussite disons-le, à rattraper en livrant une quantité phénoménales d'appréciations loin de la réalité. Appréciations qui seront recuillies par le Schwäbische Illustrierte en 1952 et dont se servira le biographe Hans-Otto MEISSNER pour concevoir des biographies discutables. Il faudra d'ailleurs que l'on attende la parution d'un travail très fouillé d'Anja KLABUNDE publié en France chez Tallandier en 2005 pour aller plus au fond de ce dossier.

    Même si on peut se défier de certaines affirmations publiées sur Internet et ayant fait l'objet de plusieurs écrits romancés émanant d'auteurs qui ne sont en rien des historiens, notre conviction s'appuyait aussi sur quantité de témoignages issus de personnalités très diverses allant de spécialistes reconnus comme Fabrice d'ALMEIDA ou Guido KNOPP à celle d'observateurs et de témoins qui avaient croisé Magda comme notre ambassadeur de France FRANCOIS-PONCET ou comme la chroniqueuse mondaine Bella FROMM, voire ceux qui avaient été les témoins des derniers jours des nazis dans le bunker assiégé de Berlin : les secrétaires d'Adolf HITLER et l'un de ses aides de camp von LORINGHOVEN. Notre tout premier article consacré à ce dossier mis en ligne le 16 mars 2017 montrait bien que les pistes sondées par l'auteur de notre ouvrage avaient commencé à produire un effet et s'il n'était pas encore question de "chienne" nous nous en approchions au point même d'avoir commencé à travailler sur un projet de couverture qui commencera à être proposé au mois de mai suivant.

     

    « Max, Mareuil-sur-Belle et la SELP !Il avait un peu plus envie que les autres... Max ! »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :