• Marc Herrand et Yvette Giraud... la rencontre

    Marc HERRAND et son épouse Yvette GIRAUD

    Marc-et-Yvette-en-1996-Japon.jpgLorsque ma route a croisé la leur au mois de Juillet 2007, d'abord par des contacts et des mails, je n'imaginais pas une seule seconde la qualité du lien, que le modeste éditeur que j'étais, venait de nouer avec Marc HERRAND et Yvette GIRAUD ! Marc avait tout de même été le premier directeur musical des COMPAGNONS DE LA CHANSON entre février 1946 et mars 1952 et Yvette l'une des ambassadrices de la Chanson Française à l'étranger et quelle ambassadrice ! Le Japon garde encore aujourd'hui de ce couple un souvenir qui ne s'éteindra jamais.

    Ils évoquent d'ailleurs tous les deux dans un ouvrage : La route enchantée publié aux Editions du Signe à Strasbourg en 2005 ce qu'auront été leurs carrières respectives avant qu'ils prennent la décision de travailler ensemble et que Marc devienne le pianiste et le chef d'orchestre-arrangeur d'Yvette. Cette complicité avec le Pays du Soleil Levant transparaît du reste dans cet ouvrage magnifique auquel le site des Compagnons www.compagnonsdelachanson.com a consacré un article et qui a mis en place un espace marchand qui permet aux internautes d'acquérir ce livre dont très peu de libraires, même spécialisés, connaissent hélas l'existence. 
    Au moment de notre rencontre à Lyon, en décembre 2007, j'avais certes besoin de présenter l'écrit hommage de mon auteur Christian FOUINAT à un homme qui était issu d'un ensemble phare de la Chanson française, mais jamais je ne me serai attendu à arriver à un tel niveau d'échanges avec Marc HERRAND et son épouse Yvette GIRAUD. Ni à ce que Marc devienne le préfacier d'ouvrages que j'avais choisi de publier et qu'il soit présent à mes côtés comme il l'a été lors de leur lancement. Il serait inutile d'ajouter que si la biographie que nous consacrons aux Compagnons avec Christian FOUINAT a pu être conçue, cela est dû une fois encore à l'aide apportée par ce couple émérite.
    Ce sont de tels échanges qui aujourd'hui, parce qu'ils apportent, m'incitent à croire en cette communication de proximité à laquelle je suis profondément attaché. Parce qu'avec eux, j'ai le sentiment de pouvoir parler de ce qui me tient à coeur comme je le ferai avec deux amis. Des amis capables d'avoir régulièrement un égard pour les autres en leur souhaitant, par exemple, tout simplement, un bon anniversaire ou en se réjouissant pour eux d'un succès obtenu.
    Merci à vous deux Marc et Yvette !

    Louis PETRIAC, Editeur
       

    « Le coup de gueule de notre maquisard...Les chevaliers boulazacois, c'est parti !... »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :