• Négation et négativité de l'être...

    Couvert Négations A3Tout va de plus en plus mal aujourd'hui et les méchants fascinent ! De plus en plus ! Encore que de méchants la plupart soient même en passe de devenir de... véritables ordures ! Car lorsqu'elle nous donne un aperçu du comportement de ces méchants, l'actualité met en lumière, parfois même voluptueusement, des exactions qui sont souvent à rapprocher du pouvoir et de ceux qui l'exercent sans concession aucune ! Comme si ce pouvoir, cause de bien des travers, fascinait ceux qui en sont privés ! Viols ou agressions sexuelles, plagiats à grande échelle, détournement et vols d'actifs... Il suffit d'observer ce qui est évoqué quotidiennement et les turpitudes des grands d'un monde qui a apparemment perdu la boussole : DSK, Bettancourt... A coup sûr, cela se vérifie jour après jour et contribue à ramener dans la lumière des faits et des comportements, souvent indéfendables et honteux, que l'on devrait taire !

    Nous conduiraient-ils à oublier nos propres actions négatives ou à minorer leur importance ? C'est possible. De là à nous pousser à nous attarder sur de tels agissements blâmables, il n'y aurait donc qu'un pas. Comme si nous voulions comprendre les fondements de ces agissements et ce qui motive ceux qui s'en rendent coupables.

    Sans doute tient-on là une justification de ce qui nous pousse de plus en plus à observer ce qui traduit un certain malaise de notre société. Un goût qui est à l'origine, pour bon nombre d'observateurs, de l'engouement du polar dans la littérature moderne. Car c'est bien d'engouement dont il s'agit quand un livre acheté sur quatre se révèle être aujourd'hui un polar ou un roman noir.  Avec certes une mue incontestable et impérative, car il ne s'agit plus de donner aux lecteurs du roman de gare écrit sans aucun relief qu'on lira trop vite dans un train ou le métro, mais bien un exercice de style où l'on aura soigné la narration et veillé à une parfaite conhérence des faits et du scénario.

    C'est en partant de l'ensemble de tous ces concepts que Négations a été écrit, concède son auteur Louis PETRIAC. La définition du Petit Robert est d'ailleurs on ne peut plus claire à ce sujet ! Négation = action ou attitude qui va à l'encontre d'une chose, ou qui n'en tient aucun compte... Avec Négations, un polar qu'il s'est amusé à écrire pour aborder un tout autre thème que ceux auxquels il prenait plaisir à travailler, et pour éviter d'être associé à un genre bien précis, l'auteur évoque des actes qui sont donc loin d'être acceptables. Tout en étant parfaitement explicables car, ce qui ressort du récit et du message de l'auteur, c'est le fait que la violence n'est plus une fin en soi, mais qu'elle légitime un comportement dicté par d'autres comportements. Une sorte de loi du talion donc.

           

    « La biographie du Général Obroutcheff... pour vous la procurer :Négations : trauma et conséquences... »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :