• Fin décembre 1944, une rencontre... pas ordinaire !

    Fin décembre 1944... Alors que le débarquement allié a permis une avancée de la reconquête d'un territoire envahi à l'été 1940 et le repli des dernières troupes nazies encore implantées dans notre pays, l'heure est aussi venue à la relance et aux premières mesures adoptées pour que la production agricole redémarre car la France est bien mal en point. La plupart des agriculteurs soumis au diktat de l'occupant nazi ont tout perdu ou presque. Pour relancer la production, il a donc été décidé de faire appel à des prisonniers de guerre allemands capturés par les Américains et leurs alliés. Que ce soir dans la région du Mans ou ailleurs à cause de la débâcle vécue par les nazis à même leur pays.

    Dans les environs de La Flèche, à Crosmières, un gros bourg agricole sarthois, la famille CHOLLET se trouve être concernée en cette fin d'année 1944 par ces mesures et elle va choisir d'accueillir chez elle et dans leur exploitation (en photo en tête d'article) Wilhelm, un soldat allemand qui a été emprisonné au camp de Thorée-les-Pins, un homme qui semble pourtant cacher de lourds secrets. Sans imaginer encore en cette fin de conflit qu'elle va contribuer, à sa façon, à jeter les bases d'une réconciliation entre un conquérant d'hier et un paysan français. C'est la destinée de deux de ces hommes dont il est question dans l'un des derniers ouvrages que nous avons choisi de publier : La bouteille de goutte du Sarthois Guillaume FERRAND. Visible sur le dossier de presse ici.

    Sarthe, Fin déc. 1944, un projet de rencontre va tout changer !

    LA BOUTEILLE DE GOUTTE, Guillaume FERRAND, ISBN n° 978-2-918296-48-5

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Le scandale bancaire français...

    Le reportage qui suit réalisé par la chaîne d'infos BLAST donne un parfait éclairage de la tyrannie que font régner aujourd'hui les banques, tant au sein de leur clientèle de particuliers qu'au sein de leur clientèle d'entrepreneurs. Nous y sommes d'autant plus sensibles que notre label créé par notre auteur Louis PETRIAC a dû longtemps, avant de nous transmettre son catalogue d'éditeur en 2017, résister aux nombreuses mesures surtout prises pour le décourager. Avec des frais qui au cours de sa dernière année d'exploitant étaient perçus, non sur des rejets de prélèvement, mais seulement parce qu'il avait besoin d'accéder en ligne à ses deux comptes.

    Remercions au passage BLAST et son enquêtrice Salomé SAQUE lesquels après un courageux reportage de l'équipe d'Elise LUCET reviennent sur un dossier que notre ancien banquier de Président ne règlera jamais, et pour cause ! Surtout après avoir participé au dépeçage de certains fleurons de notre industrie et à la mise à mort de plusieurs professions !

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Sur les pamphlets des vaches... le 1er dossier de presse !

    Avec ses jeux de mots, Patrice DUTERNE, notre nouvel auteur ne ménage guère ceux qui nous administrent ni les structures dont ils se servent pour nous imposer une réglementation loin de faire l'unanimité ! Et ils en prennent tous plein le museau dans : Sur les pamphlets des vaches, une histoire vacharde bien française ! Même si l'on a coutume de dire que les Français seraient des veaux ! Mais, en attendant, allons, n'ayons pas peur de ce qui risque de nous tomber dessus en avril prochain ! Il sera bien temps de pleurer après coup !

    Un ouvrage que vous avez dès maintenant la possibilité de réserver en cliquant sur le lien suivant ! Vous bénéficierez ainsi d'une remise de 1,50 € sur le prix de l'ouvrage fixé à 17 € et d'un port ramené exceptionnellement à 1,50 € au lieu de 4,00 € ! A SAISIR !   

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Sur les pamphlets des vaches... le 1er dossier de presse !

    Sur les pamphlets des vaches... le 1er dossier de presse !

    Prévu pour sortir en novembre prochain, voici le tout premier dossier de presse que nous consacrons à ces Pamphlets vachards concoctés par le Périgourdin d'adoption Patrice DUTERNE !

    Une offre de pré-vente devrait pouvoir être mise en ligne dans les prochains jours qui permettra à ceux qui nous suivent et aux amateurs d'humour de réserver cet ouvrage qui en ravira quelques-uns, surtout en cette époque de contestation qui voit les Français bouder de plus en plus leurs représentants politiques pour les remercier de les avoir souvent fait tourner en bourrique et pris pour des c...  !

    SUR LES PAMPHLETS DES VACHES, Patrice DUTERNE, ISBN 978-2-918296-53-9 

    Yahoo!

    votre commentaire
  • On ne présente plus Denis ROBERT (ci-dessus) qui avait quasiment commencé sa carrière de journaliste à Lépanges-sur-Vologne où il avait eu à couvrir pour le quotidien Libération l'horrible assassinat d'un petit innocent dont on cherche toujours le coupable à l'heure qu'il est. Et puis il y avait eu ces ouvrages, souvent portés sur une réflexion à propos de ce qui nous entourait. Nous pensons plus particulièrement à Black Rock, le géant mondial qui coiffe tout et à L'affaire Clearstream, l'une des plates-formes majeures de la dissimulation de transactions financières au niveau mondial, qui lui vaudra quantité de poursuites, et pour cause ! C'est un essai, Pendant les affaires, les affaires continuent, qui l'avait fait connaître à un plus grand public au début de l'année 1996. Un temps approché pour animer la rédaction d'une plateforme web d'infos : Lemedia.fr, il se verra licencié pour être devenu trop directif. De plus en plus conscient qu'il restait quelque chose à faire au niveau de l'info, il a entrepris ces derniers mois de créer BLAST, une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) à but non lucratif, qui propose de l’investigation, des chroniques, des débats, des émissions culturelles, et des reportages sur le monde du travail.

    Son dernier édito qui évoque le monde dans lequel nous vivons et ce qui risque de nous tomber rapidement dessus si nous continuons à nous comporter comme des moutons ne nous a pas laissés insensibles ! A découvrir ci-dessous ! 

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Ah les vaches !

    Ah les vaches !

    Décidé à tremper sa plume dans l'encre de la thérapie, Patrice Léon DUTERNE a une bonne définition de l'art-thérapie et de ce qu'il aura réussi à surmonter parfois difficilement ! Et voulez-vous que je vous dise, dans ces pamphlets que Decal'Age Productions éditions s'apprête à publier on a trouvé l'ensemble plutôt vachard ! Je suis d'ailleurs sûr que vous apprécierez comme nous les jeux de mots et le ton moqueur de l'auteur de ces Pamphlets des vaches. Car Patrice Léon a entrepris de se moquer, et nous le disions déjà dans un entrefilet précédent, autant de ceux qui nous oppressent que de lui-même, peut-être pour ne pas avoir su toujours dire non !

    Louis PETRIAC

    SUR LES PAMPHLETS DES VACHES, Patrice Léon DUTERNE, 978-2-918296-53-9

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Magda Goebbels... Le déclic de mars 2017...

    Magda Goebbels... savoir au-delà de la propagande nazie

    Comme nous l'avons précisé à Nicolas ROCHE de PAROLES D'ACTU lors de la sortie, c'est au début du mois de Mars de l'année 2017 que nos premières recherches entreprises sur Magda GOEBBELS (sur la photo ci-dessus) avaient fondé en nous une sorte de conviction. Celle que l'on avait cherché à dissimuler le profil véritable d'une femme castrée dans sa plus tendre enfance et que l'écrivain Tobie NATHAN résume assez bien dans le film diffusé en novembre 2017 sur France 2 : « C’est une orpheline qui avait des problèmes de filiation, elle avait été mise en pension en Belgique. On sait ce que ça donne : changement de langue, de milieu, changement de perception du monde ! Ça donne des gens qui ne sont plus certains de la consistance du monde, se disant qu’il a changé une fois et qu’il pourrait très bien changer encore, encore et encore. Ils cherchent quelque chose auquel se raccrocher  ». Une femme que sa mère Auguste BEHREND incapable d'aimer sa fille et son amie "sous emprise" Ello QUANDT avaient bien tenté, avec même une certaine réussite disons-le, à rattraper en livrant une quantité phénoménales d'appréciations loin de la réalité. Appréciations qui seront recueillies par le Schwäbische Illustrierte en 1952 et dont se servira le biographe Hans-Otto MEISSNER pour concevoir des biographies discutables. Il faudra d'ailleurs que l'on attende la parution d'un travail très fouillé d'Anja KLABUNDE publié en France chez Tallandier en 2005 pour aller plus au fond de ce dossier.

    Même si on peut se défier de certaines affirmations publiées sur Internet et ayant fait l'objet de plusieurs écrits romancés émanant d'auteurs qui ne sont en rien des historiens, notre conviction s'appuyait aussi sur quantité de témoignages issus de personnalités très diverses allant de spécialistes reconnus comme Fabrice d'ALMEIDA ou Guido KNOPP à celle d'observateurs et de témoins qui avaient croisé Magda comme notre ambassadeur de France au pays nazi FRANCOIS-PONCET ou comme la chroniqueuse mondaine Bella FROMM, voire ceux qui avaient été les témoins des derniers jours des nazis dans le bunker assiégé de Berlin : les secrétaires d'Adolf HITLER et l'un de ses aides de camp von LORINGHOVEN. Notre tout premier article consacré à ce dossier mis en ligne le 16 mars 2017 montrait bien que les pistes sondées par l'auteur de notre ouvrage avaient commencé à produire un effet et s'il n'était pas encore question de "chienne" nous nous en approchions au point même d'avoir commencé à travailler sur un projet de couverture qui commencera à être proposé au mois de mai suivant.

    Un ouvrage que vous pouvez toujours vous procurer avec un port ramené à sa plus simple expression !

     MAGDA, LA CHIENNE DU TROISIEME REICH, Louis PETRIAC, ISBN 978-2-918296-43-0

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Les pamphlets des vaches de Patrice Léon Duterne

    Vous êtes quelques-uns à nous avoir adressé des écrits dernièrement souvent créés ou mis au point au cours des derniers mois et parfois lors de ces longues périodes de confinement que nous avons eu à supporter grâce à notre merveilleuse gouvernance. C'est le cas de Patrice Léon DUTERNE (en photo ci-contre), un Périgourdin d'adoption de la région de Nontron, originaire du Nord de notre pays, avec des pamphlets qui, par leur drôlerie, auront retenu notre attention.

    Il faut dire que son ouvrage au titre éloquent : SUR LES PAMPHLETS DES VACHES est un condensé de situations souvent extravagantes qui ont valu à l'homme de se moquer. A la fois des autres et parfois aussi de lui-même pour avoir été confronté à l'innommable ! Et quel meilleur moyen pourrait-il y avoir que celui de se moquer et de traiter avec dérision de tout ce qui nous oppresse ? De là à garnir un ouvrage d'environ deux-cents pages, il n'y avait qu'un pas et nous reviendrons bien volontiers sur ces extravagances empreintes de moquerie. En espérant que vous aussi, amis qui nous suivez, vous soyez conquis par un ouvrage qui devrait pouvoir sortir en fin d'année, précédé à l'automne par une offre de pré-vente à des conditions préférentielles.

    SUR LES PAMPHLETS DES VACHES, Patrice Léon DUTERNE, ISBN 978-2-918296-53-9

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Une Cantine de la Gare située en 1933 dans un quartier industriel...Comme leurs aïeux juste avant que ne débute la guerre contre les nazis en 1939, ils ont été beaucoup à croire que leur investissement de 2010/2011 dans ce quartier limitrophe d'Aubervilliers et de Paris serait judicieux et qu'il leur permettrait de penser à un avenir plus souriant que celui qui avait attendu ceux auxquels ils avaient succédé. Malgré un conflit et grâce surtout à beaucoup d'opiniâtreté, car avant que surgisse un boulevard périphérique dans le périmètre et que l'on commence à contraindre certains de ces commerçants à plier bagage autour de la rue de la Gare, on y vivait plutôt bien ou du moins de façon acceptable. Hélas, quatre-vingt ans plus tard l'histoire s'est répétée et beaucoup sont aujourd'hui contraints de s'avouer vaincus, alors que certains avaient même été jusqu'à réaliser une grande partie si ce n'est la totalité des biens qu'ils possédaient, pour financer leur nouveau fonds de commerce du Millénaire dès le lancement de ce mirifique projet en 2010 ! 

    Certes, dans cette histoire tout le monde n'est pas perdant et l'un des promoteurs immobiliers du complexe marchand, KLEPIERRE vient d'assigner les commerçants qui sont désormais ruinés à la fois par une crise économique subie depuis 2012 mais aussi par une crise sanitaire qui aura interdit aux plus audacieux d'ouvrir boutique avec force masques, gel hydroalcoolique et tutti quanti pendant les rares périodes échappant aux perverses directives gouvernementales et à un confinement de l'ensemble des surfaces de vente. Ne s'en seront sortis que les enseignes pouvant s'appuyer sur des réserves appréciables comme CARREFOUR, BOULANGER ou la FNAC-DARTY. Ainsi après les Entrepôts et Magasins Généraux de Paris qui avaient voulu rameuter des candidats avant-guerre parmi lesquels figurait le père de l'auteur, KLEPIERRE aura donc bien vendu son projet à partir de 2011. Est-ce à dire qu'on avait voulu lancer un concept trop audacieux dans un quartier devenu un véritable dépotoir depuis la création du périphérique à la fin des années soixante et où les rares survivants avaient déjà dû plier bagage avant que se dessine ce projet qui semble avoir échappé à toute logique ? On peut effectivement se poser la question, à plus forte raison dans le département qu'est la Seine-Saint-Denis où la crise sanitaire et l'émergence du deal de cocaïne et l'arrivée de camps de migrants auront même par la suite gangréné le projet d'implantation d'une cité universitaire ! 

    Un ouvrage que Louis PETRIAC devait à toutes les victimes qui ont dû plier bagage en moins d'un siècle devant les appétits déraisonnables des marchands d'oseille et de leurs complices !

    C'ETAIT LE ROI DU CAFE, Louis PETRIAC, ISBN 978-2-918296-50-8

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Le Reich macroniste va-t-il nous imposer un pass sanitaire ?

    La question est désormais posée après que le Parlement a scandaleusement fait voter un texte proposant l'adoption d'un pass sanitaire qui pourrait nous être imposé par les Pouvoirs Publics. Une nouvelle initiative gouvernementale qui démontre bien que la dictature impose désormais Sa Loi dans le pays ! Un premier noyau de résistants vient cependant de s'exprimer regroupant quelques personnalités et quelques opposants à ce pass sanitaire qu'il nous semblait utile de relayer ! En premier lieu parce que notre petite maison d'édition s'est engagée dans un combat visant à dénoncer les mauvaises mesures prises par le pouvoir putschiste macronien et à une crise qui nous apparaît avoir été fabriquée de toutes pièces !

    Comme nous pouvions le craindre, cette vidéo de "Ami, entends-tu" que nous avions affichée ces derniers jours (image en tête d'article) vient d'être supprimée par Youtube et seul reste ci-dessous un reportage qui aide à décrypter le mécanisme mis en place par la dictature macronienne.

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  Quand le Roi du Café n'était encore qu'une Cantine !

    Une Cantine de la Gare située en 1933 dans un quartier industriel...Avant de devenir ce Roi du Café dont l'auteur parle abondamment dans l'ouvrage qui va paraître, s'était tenue jusqu'en 1947 une cantine, la Cantine de la Gare. Un débit de boissons et de restauration que le père de Louis PETRIAC avait pris à bail en 1933, l'année même où Adolf HITLER prenait le pouvoir en Allemagne. Pour cet homme encore jeune d'à peine trente ans, l'affaire avait demandé qu'il y mette toutes ses menues économies alors que la situation du pays était loin d'être rassurante. Un challenge à relever auquel avait cru cet ancien employé de ferme du Cantal qui avait déjà tenté l'aventure en "montant" à Paris et en devenant dix ans plus tôt garçon de café dans une brasserie parisienne de la place du Châtelet. Il était loin d'imaginer que six ans plus tard il serait contraint de partir à la guerre et de rejoindre dans l'est de notre pays une unité à Sarreguemines. 

    Les premières années de cette Cantine de la Gare que l'auteur n'avait découvert que récemment grâce à des photos soudain réapparues, ont incité Louis PETRIAC à entreprendre un gigantesque travail de recherche et à comprendre, également, ce qui avait pu se passer à l'endroit où il était né. Tant avant 1933 au moment de le l'arrivée de son père dans un quartier promis à une croissance industrielle effrénée, que durant la guerre. Une guerre que celui-ci vivra loin de sa rue de la Gare sans être le témoin des mics macs opérés par les nazis sur la darse de La Charbonnière. Louis PETRIAC revient dans son ouvrage sur les vols commis chez les Juifs parisiens pendant la rafle de Juillet 1942 qui donneront lieu à partir de 1943 à un stockage des oeuvres d'art dans des locaux voisins de la Cantine de la Gare du père de l'auteur. Le bistrotier n'assistera donc pas à la fin de l'été 1944 à la libération de l'endroit et de Paris ni à la résistance opposée par des nazis soucieux de conserver leurs acquis antérieurs. Il ne retrouvera son commerce qu'en mai 1945 après avoir débarqué à la gare d'Orsay comme d'autres prisonniers libérés des stalags où ils avaient été détenus. Près de l'ancienne maison de maître dont les Magasins Généraux avaient fait une cantine des combats se dérouleront en effet en août 1944, notamment au bord du canal de Stains (Voir plan en tête d'article). Ce sera pour le quartier une nouvelle page qui s'ouvrira après coup auquel le père de l'auteur participera.

    Cet endroit qui a aujourd'hui disparu laissant la place à un complexe marchand inauguré en 2011 qui s'est depuis vidé de la plupart des quelques commerçants qui avaient cru à ce nouveau projet avant que débute une crise sanitaire en mars 2020 avait-il des secrets que l'auteur n'avait pas su voir lors de la publication d'un premier ouvrage ? Probablement. C'est ainsi qu'il aura réussi à dater la création de sa rue et quel était le passé de la demeure iù il avait vu le jour conçue sous le règne de l'empereur Napoléon III.

    Nous rappelons que vous pouvez réserver cet ouvrage dès maintenant ce qui nous permettra de mieux financer sa sortie prévue à l'automne. Tout en bénéficiant de conditions attrayantes, tant sur le prix que sir le port.

    C'ETAIT LE ROI DU CAFE, Louis PETRIAC, ISBN 978-2-918296-50-8

    Yahoo!

    votre commentaire
  • En cette journée du 9 mai, nous aurons une pensée particulière pour un homme qui, en juin 2007, n'avait pas hésité à s'engager aux côtés de Louis PETRIAC, le créateur de notre label, en compagnie de sa regrettée épouse Yvette GIRAUD et avec l'autre ancien COMPAGNON DE LA CHANSON Gérard SABBAT, pour que le DECAL'AGE PRODUCTIONS Editions de l'époque puisse publier son tout premier "ouvrage grand public" avant de devenir ce qu'il est devenu aujourd'hui sous la forme d'une société d'édition immatriculée au registre du commerce qui se trouve confrontée à d'autres objectifs que ceux liés à un lancement d'ouvrage. Photographié ci-dessus en décembre 2007 lors du lancement de cet ouvrage à Lyon, il se souvenait que c'était à Lyon qu'il avait débuté en novembre 1941 chez Louis LIEBARD,

    Marc HERRAND qui fête aujourd'hui ses 96 ans s'était ensuite prêté avec gentillesse, sept ans plus tard, aux besoins de l'enquête menée par Louis PETRIAC pour un ouvrage consacré (ci-contre) à une carrière musicale riche en tous points qui lui avait valu de côtoyer les plus grands, d'Edith PIAF à Henri SALVADOR en passant par Charles AZNAVOUR, Charles TRENET, Henri CONTET sans oublier les COMPAGNONS DE LA CHANSON. Des COMPAGNONS auxquels il doit des débuts prometteurs et un titre qui continue plus de soixante-six ans après à être décliné car Les trois cloches sont rarement oubliées. Une jeune chanteuse australienne, Tina ARENA en avait fait voici une dizaine d'années une nouvelle version.

    Nous vous souhaitons avec Louis PETRIAC un très bon anniversaire cher Marc HERRAND ! 

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Une vidéo à regarder attentivement

    Il y avait eu Hold-up puis Les mal traités, aujourd'hui un autre film retient l'attention, celui évoquant "Le crime parfait" réalisé par Olivier PROBST auquel vous pourrez accéder en cliquant sur ce lien. Bon, c'est vrai, deux heures c'est un peu long mais rien qu'à l'écoute des premières minutes vous aurez compris que vous étiez peut-être passé à côté de l'essentiel et que vous ne saviez pas tout sur la COVID19 ! Parce que ce que vous apprendrez est tout simplement REN-VER-SANT ! 

    Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique