• Paris, L'Odéon occupé... L'un des premiers reportages de Blast !

    Nous allons peut-être enfin savoir ce qui se passe réellement dans notre pays et dont on ne parle pas ou quasiment pas sur BFMTV ou LCI, les chaînes d'info jupitériennes acquises à un gouvernement des plus discutables ! Comme c'est le cas de cette occupation depuis le 4 mars du Théâtre de l'Odéon à Paris où il semble que se soit enfin engagé une rébellion contre le pouvoir putschiste LaREM. C'est l'un des premiers reportages réalisé par BLAST (@blast_france). La nouvelle chaîne d'info indépendante BLAST que vient de créer le journaliste et écrivain Denis ROBERT aura t-elle les moyens de poursuivre cette noble tâche d'information, l'avenir le dira. En attendant, ne goûtons pas notre plaisir !

    Vous pouvez continuer à soutenir cette nouvelle chaîne d'infos ! Il vous reste six jours pour le faire !

    Retrouvez le projet sur KissKissBankBank!

    Yahoo!

    votre commentaire
  • C'était le Roi du Café

    C'était le Roi du Café

    La crise sanitaire est passée par là et, ce n'est plus un secret, la Seine Saint-Denis a été particulièrement touchée par le virus. Alors qu'avait été inauguré à Aubervilliers en 2011 un complexe marchand du nom du Millénaire (photo ci-dessus), très peu d'enseignes ont pu résister au confinement et aux nouvelles contraintes imbéciles imposées par les Pouvoirs Publics. Mais le pire c'est que certains de ceux qui avaient été sensibles en 2011 aux vertus d'un projet qui devait leur rapporter de quoi assurer leurs vieux jours se retrouvent même aux portes d'une prochaine liquidation de leurs biens. Et si les plus grandes enseignes se sauveront après avoir dû les fermer grâce à leurs implantations nationales (Carrefour, Flunch, La FNAC...) d'autres seront contraints d'y engloutir tout ce qu'ils possédaient !

    Ainsi donc, d'un périmètre dont on avait voulu faire une vitrine commerciale voici une dizaine d'années en rasant tout, il ne reste aujourd'hui qu'une ribambelle de magasins vides. Un constat qui a valu à Louis PETRIAC, un ancien de ce quartier détruit en 2010, de parler à nouveau de cet endroit longtemps avili par le charbon. Il avait déjà évoqué en 2012 ce qu'il conservait de souvenirs de ce quartier où il avait grandi, ému par les premiers coups de pioche donnés par le promoteur KLEPIERRE ! Dans ce nouvel ouvrage, il a voulu approfondir sa réflexion et développer des éléments dont il avait peu parlé dans ces HISTOIRES D'AVANT, notamment ce qui s'était passé à proximité de la rue de son enfance. Ses recherches l'auront mené aux entrepôts de la Darse exploitée par La Charbonnière où, à partir de 1943, le gouvernement de collaboration avait décidé avec les nazis d'y entreposer les biens arrachés aux Juifs à compter de l'été 1942. Il a également retrouvé des documents qui lui ont permis de comprendre ce qui avait pu se passer dans cette rue de la Gare où il était né et combien son père avait pu souffrir en retrouvant après la guerre son débit de boissons dévasté. Ainsi, tout ne serait que recommencement dans ce périmètre après une première catastrophe qui avait déjà valu en 1945 aux commerçants de la rue de la Gare de tout perdre ! Décidément ! 

    Ce nouvel ouvrage devrait paraître dans les prochains mois et il sera proposé au prix de 20 € avec une offre de pré-vente permettant au projet d'édition de pouvoir être mieux financé.

    C'ETAIT LE ROI DU CAFE, Louis PETRIAC, ISBN n° 978-2-918296-50-8 

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Ecoutez Denis Robert ! Il nous parle de Black Rock

    BLACK ROCK ou "le Rocher Noir", cette menace qui n'en finit plus de peser sur le monde, personne n'en mesure l'influence ni le poids que ce conglomérat représente aujourd'hui ! Une menace qui nous avait valu d'attirer l'attention de ceux qui nous suivent par un article mis en ligne sur notre espace CERTITUDES, notamment après la sortie d'un reportage de la chaîne ARTE. Le journaliste et écrivain Denis ROBERT qui prépare actuellement le lancement de sa chaîne d'infos BLAST avait d'ailleurs déjà publié voici quelques mois chez MASSOT EDITIONS un ouvrage où il révélait ce qu'il savait de cette gigantesque pieuvre pilotée selon l'avis de beaucoup par un véritable tueur : Larry FINK. Un homme qui se comporte comme un maffieux semblable au profil d'un certain Gordon GECKO mis en scène au cinéma par Oliver STONE dans le film Wall Street.

    Les visites nombreuses faites à MACRON depuis mai 2017 démontrent que Larry FINK s'intéresse au plus haut point à ce que projette son ami Emmanuel et, si l'homme est aussi présent en France qu'il l'est actuellement, c'est bien parce qu'il y a trouvé un intérêt. Un intérêt auquel les petits soldats de La République en Marche souvent prêts à gober n'importe quoi n'ont rien compris. 

    Nul doute que BLAST, le nouvel espace d'infos de l'auteur revienne sur ce dossier que nous vous invitons à découvrir grâce à la vidéo ci-dessous. Un projet d'espace qui est déjà plus qu'une réalité appuyé par plus de sept mille personnes !

    Retrouvez le projet sur KissKissBankBank! 

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Boutons le variant anglais hors de France !

    Bon, puisque vous avez été sages et que la semaine se termine, vous allez avoir droit à un autre tube de notre amie Sandrine SARROCHE. Celle qui a un talent fou et qui nous réconcilie avec toute la bande d'enfoirés qui nous font des misères depuis près d'un an ! Sur un air à succès revisité par une spécialiste, boutons donc le variant anglais hors de France !

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Pourquoi nous avons choisi de soutenir Blast...

    Si nous avons déjà consacré deux articles à la création pour le moins originale de ce nouveau média que sera BLAST lancé actuellement par le journaliste et écrivain Denis ROBERT, c'est qu'il y a plusieurs raisons. La première et la plus importante c'est ce besoin de retrouver une information fiable, et la seconde de nous associer à un grand media du service public sur internet qui ne soit pas une pâle copie de ce qui existe déjà et dont le comportement est très critiquable. Comme le dit son créateur, demain sera encore pire si nous ne faisons rien et demain, c'est cette échéance électorale qui arrive à grand pas, déjà précédée par une consultation qui devrait montrer au pouvoir putschiste en place depuis avril 2017 que les Français en ont marre de cette version dictatoriale qui nous est proposée depuis maintenant quatre ans !

    Si tout se passe comme prévu, c'est début Mars prochain que devrait démarrer cet espace d'informations dont le but est d'arriver à concurrencer la propagande d'Etat illustrée aujourd'hui par des chaînes comme BFMTV ou LCI dont la plupart des informations sont de honteuses manipulations s'inspirant de devancières que nous pensions avoir rejetées à jamais (sondages, désinformations et exagérations...).

    La campagne d'abonnement que Denis ROBERT a lancée, est encore appelée à durer une vingtaine de jours et sera déterminante pour le lancement de BLAST début mars. Elle sera ponctuée de nombreuses annonces comme celle qui suit et de surprises, dont vous serez les premiers informés via une newsletter. Pour participer à la campagne et en apprendre plus sur Blast, pour vous associer peut-être vous aussi :

    Retrouvez le projet sur KissKissBankBank

    Oui, un autre monde est possible ! 

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Notre président psychopathe est en train de découper la France en morceaux pour mieux la vendre ! Plus d'industrie, plus d'hôpitaux... Nous ne serons plus propriétaires de rien chez nous ! L'économiste Gaël GIRAUD, dans une première chronique destinée à la nouvelle chaîne d'infos BLAST lancée par l'écrivain et journaliste Denis ROBERT, est on ne peut plus clair. Si les Français n'ont rien compris et qu'ils réélisent MACRON en mai 2022, la France que nous aimions aura vécu et nos espérances avec !

    Nous vous donnons un aperçu de cette rubrique ci-dessous ! 

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  Quand Veran dégrafait son corsage...

    Le premier extrait de Sandrine était tellement bon que nous ne pouvions pas passer à côté du second ! Alors profitez-en ! D'ailleurs ce serait dommage de ne pas le faire tellement nous souffrons des mesures qui nous sont imposées par les guignols qui nous gouvernent et que le rire...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Quand Sandrine Sarroche flatte d'un de nos pires spécialistes...

    Sandrine SARROCHE dans les studios de PARIS PREMIERE, une humoriste qui gagne à être connue. Alors que nous vivons tous une période pour le moins épouvantable qui sera fatale à beaucoup d'entre nous (vieux comme entrepreneurs ou commerçants), l'humour et la dérision aident parfois ! C'est ce que nous nous sommes dits en vous proposant cet intermède humoristique ci-dessous. 

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Denis ROBERT n'est plus tout à fait un inconnu, il était encore le rédacteur en chef de Media.fr à l'automne dernier et c'est lui qui avait révélé l'affaire Clearstream. Il projette aujourd'hui de créer BLAST, un nouveau média d'information qui se situera à mille lieues des autres espaces plus ou moins "coiffés" par la propagande d'Etat et où l'information se trouve de fait manipulée.  

    La campagne d'abonnement qu'il a lancée, durera 45 jours et sera déterminante pour le lancement de BLAST début mars. Elle sera ponctuée de nombreuses annonces et de surprises, dont vous serez les premiers informés via une newsletter. Pour participer à la campagne et en apprendre plus sur Blast :

    Retrouvez-le sur KissKissBankBank

    Denis ROBERT compte sur vous pour vous abonner et soutenir son projet !

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Martine Wonner, un espoir pour un pays meurtri !

    Martine WONNER, psychiatre, qui avait rejoint le groupe LaREM en juin 2017 fait front depuis le début de la crise sanitaire à l'opposition du ministre VERAN, ce qui l'a conduit à quitter son groupe et à représenter désormais le groupe Libertés et territoires. Ce 2 février, elle est intervenue une nouvelle fois avec force, décidée à s'opposer à la politique menée en matière de santé par le gouvernement.

    « La France en a plus qu'assez ».

    « Sur quels critères scientifiques épidémiologiques vous continuez à vouloir enfermer les Français et de là, bafouer, cette démocratie ? N'entendez-vous pas, chers collègues, l'épuisement, la souffrance, les difficultés économiques, sociales vers lesquelles vous continuez à précipiter ce pays ? La France en a plus qu'assez. Parce qu'en fait, de débat réel, il n'y en a pas et il n'y en a jamais eu depuis le 23 mars 2020. Depuis le 23 mars 2020, il y a une fuite en avant de la part du gouvernement pour maintenir les Françaises et les Français dans cet état d'urgence, dans cette privation de liberté dont ils ont tout à fait, aujourd'hui, plus qu'assez.»

    « Nous savons que ni le confinement ni le couvre-feu ne protègent les individus »

    Martine Wonner: «L'Italie rouvre ses restaurants, rouvre ses bars, rouvre ses musées. Pourquoi faudrait-il que l'on continue à vivre, tout à fait, alors non, pas confiné, les Français n'ont plus qu'à aller travailler, mais en tout cas, sous des modalités de couvre-feu. Combien de pays au monde ont voté, ont mis en place un état d'urgence sanitaire pour accompagner la situation ? Combien de pays au monde ont refusé de traiter les personnes malades ? Nous savons que ni le confinement ni le couvre-feu ne protègent les individus, ne protègent les soignants, ne protègent de la Covid et ce chemin qui est fait et sur lequel vous continuez à avancer, ensemble, me paraît tout à fait curieux et tout à fait préjudiciable à la fois pour les libertés fondamentales, mais aussi pour la santé des Français.»

    « Les Français sont terrorisés par leur détresse sociale, beaucoup plus que par le Covid »

    « Nous pouvons revivre en France tout en protégeant les Français. Depuis quand, dans une épidémie, les médecins n'ont pas le droit de soigner ? Qu'avez-vous fait, mes chers collègues de la majorité ? Vous avez voté, pas plus tard que la semaine dernière, la suppression de la mission d'information. Pour quelles raisons ? Cette mission d'information était particulièrement importante pour à nouveau pouvoir évaluer d'autres stratégies thérapeutiques que la stratégie vaccinale. Vous avez changé complètement les règles du jeu. Il faut véritablement que les Français puissent de nouveau avoir confiance. Ils sont terrorisés. Ils n'arrivent absolument pas à faire de projets et ils sont terrorisés par leur détresse sociale et économique, beaucoup plus que par le Covid. »

    Une intervention qu'il est possible d'entendre en cliquant sur ce lien !

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Magda, la bouddhiste d'opérette...

    Magda, la bouddhiste d'opérette...Ces images en tête d'article font toujours autant frémir plus de soixante-quinze ans après les faits. Peut-être aussi parce tuer des enfants est particulièrement ignoble !  Ceux qui s'intéressent au bouddhisme ont dû le remarquer, Magda, l'égérie nazie, la coupable, a tenté d'excuser son geste de meurtrière dans le bunker en parlant de possible réincarnation pour les petits êtres auxquels elle avait décidé d'ôter la vie. On sait aujourd'hui que Oskar RITSCHEL l'un de ses deux pères et cocu de service, dont les inclinations bouddhistes l'avaient malgré tout amené à épouser la petite bonne qui servait chez eux, avait transmis à sa belle-fille un enseignement auquel la gamine était sensible. Du moins l'a-t-on dit. Mais, bien que les recherches de cette dernière se soient longtemps poursuivies, Magda GOEBBELS ne donne pas le sentiment d'en avoir saisi toutes les subtilités. C'est du moins l'avis de la biographe Anja KLABUNDE. Il semble même qu'elle en était consciente puisqu'elle avait dû intervenir auprès de la chroniqueuse mondaine Bella FROMM pour que celle-ci n'évoque pas dans un article ce lien avec le bouddhisme.

    Magda, la chienne du Troisième Reich... découvrez un extrait des textes !Cela étant, en admettant que les enfants GOEBBELS aient pu se réincarner avec un karma positif, il est, en revanche, impossible que leur mère ait pu parvenir, elle, surtout après un tel acte, à se réincarner dans d'excellentes conditions. Au titre de l'un de ces effets boomerang que l'on prête au bouddhisme, il serait même amusant d'imaginer, comme je viens de le confier à un média, qu'elle ait pu le faire sous les traits d'une... Palestinienne. Afin de purger un passé qui est loin d'être exemplaire. Et, pourquoi pas, sous les traits de quelqu'un qui vivrait aujourd'hui à Jérusalem, ce qui ne manquerait pas de sel. Surtout à un tel endroit qui se trouve convoité par les Juifs, des Juifs auxquels elle avait mené la vie dure sur la fin de son existence afin de favoriser son ascension nazie ! A coup sûr une hypothèse à creuser auprès des spécialistes et des passionnés s'intéressant à la réincarnation !

    Notre ouvrage qui se veut être un sujet de réflexion est toujours disponible et vous pouvez actuellement vous le procurer avec un port minoré de 1,50 € 

    MAGDA, LA CHIENNE DU TROISIEME REICH, Louis PETRIAC, 978-2-918296-43-0

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Il s'appelait Rudy. Il est mort de désespoir !

    Il s'appelait Rudy. Il est mort de désespoir !

    Au terme d'une année marquée par une pluie de mesures condamnant irrémédiablement notre pays à un gouffre sans fond, je n'arrête pas de me poser des questions. La première en me demandant pourquoi il a pu hériter ces dernières années d'une pareille bande d'abrutis pour le diriger car à voir les grimaces répétitives de l'un des chefs du troupeau, le dénommé CASTEX, il n'y a aucun doute, nous sommes désormais en danger !

    La situation qu'il nous est donné de vivre est d'autant plus grave que le 13 janvier dernier, Rudy NOEL, qui était cafetier dans un village des Vosges n'a plus supporté ce qu'on lui faisait endurer ces dernières semaines et qu'il s'est donné la mort dans son bistrot, fermé au public depuis la fin octobre comme tous les établissements similaires en France. Le décès de cet homme qui était pourtant considéré comme un boute-en-train interpelle. Et le comble, c'est que non seulement responsable de ce qui était arrivé, le dénommé MACRON, celui qui aime à se faire passer pour un "chef de guerre" a cru bon lui rendre hommage dans l'un de ses exercices de communication qu'il affectionne. En effet, alors qu'il recevait les boulangers à l'occasion de la traditionnelle galette des Rois, notre président a eu le toupet d'évoquer le décès de Rudy, au comble d'une provocation supplémentaire lançant notamment à l'assistance un : "Je sais que derrière ces chiffres, on parle aussi de vies et j’ai une pensée pour Monsieur Noël, sa famille et tous ses collègues". Des paroles d'une indélicatesse extrême dont sauront se souvenir tous ceux qui ne supportent plus cette présidence au rabais et la désinvolture du honteux gouvernement que ce pervers narcissique a mis en place. Ce suicide fait de Rudy NOEL la première victime "officielle" parmi les cafetiers mais hélas pas le premier commerçant. Si la crise sanitaire seule ne suffit pas à expliquer le geste de cet homme, très connu et apprécié dans son village des Vosges, où il tenait son café "L'Estaminet", elle constitue pour ses proches et selon un média la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

    Louis PETRIAC

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Les premiers pas de Jean Broussolle et de Jean-Pierre Calvet reconstitués...

     Jean-Pierre CALVET et Jean BROUSSOLLE en footballeurs à gauche, rang du bas

     

    Les premiers pas de Jean Broussolle et de Jean-Pierre Calvet...Parvenir à faire resurgir tout un passé enfoui est peut-être la tâche la plus exaltante pour un biographe. Car lorsque les sujets de la recherche ont disparu et que les quelques témoins qui ont connu les personnes dont il s'agit ne sont plus là non plus pour en parler, chaque parcelle de passé mise à jour devient importante. Louis PETRIAC avait d'ailleurs eu beaucoup de mal et ce document restera comme l'un de ses plus mauvais souvenirs, malgré les compliments in fine de Fred et René MELLA et de GASTON. Ce sont d'ailleurs ces compliments qui nous auront incité à poursuivre l'écoulement de cet ouvrage après une première série épuisée en 2018.

    Certes, en se lançant le défi d'évoquer quel avait été l'enfance de ces deux musiciens d'exception qu'étaient Jean-Pierre CALVET et Jean BROUSSOLLE, décédés en 1984 et 1989, les auteurs savaient qu'ils auraient un peu de mal à reconstituer ce qui avait incité ces deux hommes à devenir ce qu'ils sont devenus. L'un après avoir connu une Lorraine occupée par les Nazis et dû poursuivre ses études à Clermont-Ferrand, loin de chez lui et l'autre pour avoir dû quitter un Orchestre symphonique, celui de Monte-Carlo, où il ne se sentait vraiment pas à son aise, tellement ses conceptions musicales différaient de celles des autres musiciens !

    Préfacé par Fred MELLA, que l'un des auteurs avait eu pour un long entretien au téléphone, cet ouvrage d'un peu plus de 280 pages en grand format aura été l'un des derniers à se situer dans la droite ligne de ce que le label créé par Louis PETRIAC avait longtemps privilégié avant de devoir mettre un terme à son expérience et de devoir nous vendre ses parts en 2017 pour que nous continuions à écouler l'ancien catalogue aux côtés de nouveaux axes (histoire, roman). Parce qu'il aurait été dommage que cette diffusion s'arrête au départ à la retraite de son créateur.

    Après une réimpression conduite au début 2020, quelques exemplaires de ce document sont à nouveau disponibles.

    Jean-Pierre CALVET, Jean BROUSSOLLE, le duo magique... ISBN n° 978-2-918296-40-9

    Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique