• Pour Charles Gave, Macron est un idiot

    Lors d'un interview chez SUD RADIO, le candidat aux prochaines Présidentielles Charles GAVE de l'Institut des Libertés avait été clair. Pour lui, Emmanuel MACRON est un idiot. Quelqu'un de bête qui aura, dit-il, raté trois fois Normale Sup et qui, à grands coups de transpiration, aura réussi à entrer à l'ENA avant d'intégrer l'Inspection des Finances. C'est un homme, ajoutera t-il, qui n'a aucune intelligence de situation ! Imbu de sa personne, il est persuadé d'être quelqu'un de spécial ! Nous pensons qu'il est peu probable que la crise sanitaire imposée à notre pays ces dix derniers mois ait fait changer d'avis Charles GAVE ! Diplômé d'économie, sans doute considère t-il que « les diplômes n’ont rien à voir avec l’intelligence », contrairement à ce que l’on pense souvent en France.

    Né à Alep, en Syrie, d’un père officier gaulliste de la première heure, Charles GAVE se souvient que les pétainistes voulaient livrer la Syrie aux Allemands et que le maréchal PETAIN avait demandé aux officiers français de rentrer alors que de GAULLE leur avait dit de rester. Douze resteront sous le commandement de son père et 488 partiront. « Mon père a été condamné à mort par un tribunal militaire », se rappelle-t-il. Auteur de plusieurs essais et de six ouvrages sur l'économie, dans lesquels il annonce notamment la fin du modèle de l'Etat-providence et la faillite de l'euro, Charles GAVE s'est d'ores et déjà déclaré dans la course aux prochaines Présidentielles. Financier, philosophe, président d’un club de rugby, celui de Biarritz, et d’un laboratoire d’idées libéral, il a clairement souhaité partir en guerre contre les élites et Bruxelles. Il avait prévu et applaudi le Brexit et l’élection de Donald TRUMP. 

    L'extrait savoureux qui suit est à écouter et confirme que notre pauvre pays est entre les mains d'un homme dangereux. Vous obtiendrez l'intégralité de cet entretien en cliquant ici sur le lien.

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Un passé difficile à oublier

    Un passé difficile à oublier

    8 mai 1945... Les derniers nazis ayant quitté le navire, leur Führer disparu, qu'allait-il advenir de tous ceux qui avaient cru au nazisme et qui avaient parfois commis des faits répréhensibles comme certains de ces Waffen SS qui avaient juré de servir Adolf HITLER avec fidélité jusqu'au péril de leur vie ? Tant dans l'Est qu'en France à Oradour-sur-Glane, Maillé ou Tulle ?

    L'un d'entre eux, Wilhelm OTTO, qui avait cru pouvoir échapper aux Alliés après la mort de son Führer, tentera bien après avoir changé d'identité comme ce soldat nazi en photo ci-dessus de supprimer sous son bras les signes distinctifs de son appartenance passée aux Totenkopf, un régiment de Waffen SS auxquels on doit de nombreuses exactions commises surtout dans les Pays de l'Est. Par bonheur, c'est une blessure de guerre qui lui permettra de maquiller cette appartenance. Emprisonné néanmoins en France dans le camp de Thorée-les-Pins près de La Flèche, il réussira même à trouver un emploi et à être utile dans une ferme sarthoise des environs où le maître des lieux ne cherchera jamais à savoir ni à approfondir ce qu'avait pu être son passé de nazi. Il est d'ailleurs vraisemblable qu'il ait réussi à cacher son appartenance à ce corps de Waffen SS auquel il regrettera longtemps d'avoir appartenu. C'est du moins le sentiment de l'auteur de La bouteille de goutte, Guillaume FERRAND qui s'est posé beaucoup de questions après la parution en Allemagne en 2006 d'une biographie un peu tardive de ce prisonnier allemand. Comme si Wilhelm OTTO avait attendu que disparaissent les CHOLLET, ceux dont il était devenu un ami dans la Sarthe pour s'affranchir d'un lourd secret et dire enfin quel avait été son long périple nazi.

    L'ouvrage est toujours en vente chez nous et on peut se le procurer avec un port réduit à 1,50 € au lieu de 4,00 € malgré la dernière hausse injustifiée des tarifs d'affranchissement de LA POSTE. Soit donc à 22,50 €. 

    LA BOUTEILLE DE GOUTTE, Guillaume FERRAND, ISBN 978-2-918296-48-5

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Il fallait évoquer tout ce que je n'avais pas su voir !

    Il fallait évoquer tout ce que je n'avais pas su voir !

    Que de souvenirs disparus ! Et que de regrets de ne pas être retourné là où j'avais grandi avant que l'on décide de tout raser en 2010 ! De cette rue de la Gare et de cet endroit où l'on vivait encore du charbon au moment du départ de mon pauvre père en 1971 et de ma fuite (photo ci-dessus) il ne reste aujourd'hui que des photographies. Des silos à lessive que l'on peut apercevoir au fond de la rue qui avaient été édifiés en 1958 il ne reste pas davantage de trace. Ils ont disparu eux aussi de même que cette Charbonnière d'où partaient chaque jour des camions chargés de boulets jusqu'à la gueule ! Ne fallait-il pas approvisionner après-guerre tout Paris et la région parisienne ? Tout cela a laissé la place à un immense complexe marchand du nom du Millénaire inauguré en 2011 où des sociétés reines du CAC 40 ont trouvé à y implanter des bureaux. A l'emplacement de notre vieille maison à la devanture rouge abritant Le Roi du Café de mon vieux père ont été érigés des immeubles à la façade en briques et aux larges baies vitrées. Lorsque j'ai revu ce qu'il restait en 2013 de cette rue de la Gare, je n'ai plus rien reconnu. Ni la rue elle-même ni les environs, en dehors peut-être de l'école Charles Hermite où j'avais usé mes premières culottes de garnement et où j'avais appris à écrire avec ce beau tablier à la gloire de la marine.

    Alerté par ma soeur, il était impossible que je reste sans réaction et, les images restées en mémoire se bousculant, est né en moins d'un mois un ouvrage : Histoires d'Avant que je devais à tous ces êtres que j'avais côtoyés dans cette rue de la Gare. Pour qu'ils ne soient pas morts une seconde fois sous la pioche des promoteurs d'ICADE ! Un secon ouvrage bâti autour des premiers textes devrait être publié à la rentrée où j'évoque la rue de la Gare de la dernière guerre et, en parallèle ce que l'on y découvre aujourd'hui après la crise sanitaire et l'émergence d'un périmètre dévolu au crack et à la cocaïne. 

    Louis PETRIAC

    HISTOIRES D'AVANT, ISBN 978-2-918296-11-9

    Il fallait évoquer tout ce que je n'avais pas su voir !

       

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Après Hold-Up et Les Mal traités, voici un nouveau reportage d'Olivier PROBST qui risque de faire, lui aussi, grand bruit : Le crime parfait et qui devrait être rapidement interdit, s'il ne l'est pas déjà puisque le lien permettant d'accéder à la vidéo est difficilement partageable. Essayez néanmoins d'y accéder en cliquant sur : qactus.fr/2021/01/03/le-crime-parfait

    Dans un livre paru après sa mystérieuse disparition en décembre 2016 : La guerre secrète contre les peuples, publié chez Elie et Mado éditions, sa propre maison d'édition, Claire SEVERAC (en photo ci-contre)  l'ancienne fiancée du détective HUTCH, évoquait déjà ce qu'elle avait découvert de surprenant dans le monde qui nous entoure. Ce qui a sans doute été la cause de sa disparition car cette lanceuse d'alerte qui s'était opposée aux vaccinations forcées avait décidé de faire connaître au plus grand nombre d'entre nous pourquoi elle menait cette guerre et pourquoi elle en avait fait cette promotion que nous vous invitons à découvrir ci-dessous. Aujourd'hui, avec cette gestion déplorable de la crise sanitaire à laquelle nous devons faire face, on mesure mieux la portée de son combat d'alors.

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Arriverons-nous à nous débarrasser de Macron et de sa maîtresse d'école ?

    Là est la question. Beaucoup d'initiatives sont en effet suspendues et attendent qu'un nouvel espoir surgisse ! Et cet espoir est indéniablement lié au départ de l'Elysée d'un Président dont le putsch réussi d'avril 2017 est en train de ruiner notre pays. C'est clair et nous ne sommes pas les premiers à le déplorer, l'élection de notre nouveau souverain Jupiter 1er et l'élégance discutable de son épouse (photo ci-contre), l'ancienne maîtresse d'école Brizitte pour les intimes, toujours disposée à apparaître sous son meilleur profil, sont en train de jeter un discrédit total sur notre pauvre France.

    Le pire de l'histoire, c'est qu'un psychiatre éminent avait cru attirer l'attention du peuple français peu de temps avant que se profile le second tout de cette élection traficotée. Cet éminent psy, Adriano SEGATORI avait même été jusqu'à diffuser un appel dont nous avons conservé une trace. Un document qui mérite d'être visionné ! 

      

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Tous nos voeux pour 2021 !

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Poursuites CIPAV : les droits de notre auteur Louis Petriac reconnus !

    Un cadeau de Noël appréciable pour notre auteur Louis PETRIAC qui l'a découvert avant-hier matin 24 décembre dans son courrier puisque le Tribunal Judiciaire de Périgueux a reconnu dans sa séance du 17 décembre que les poursuites ordonnées à son encontre par la CIPAV (Caisse de Retraite du Groupe BERRI) n'étaient pas fondées. Le tribunal a donc considéré que la contrainte émise le 10 juillet 2019 était sans objet.

    Il lui était reproché de ne pas avoir couvert les cotisations de sa dernière année de libéral (2015) alors que la caisse n'avait jamais voulu lui rembourser les nombreuses pénalités injustement décomptées entre 1991 et 1997. Ce qui l'avait amené à suspendre le paiement des dernières cotisations au demeurant minimes rapport à ce qui lui a été volé, notamment les premières années à un moment où il n'existait pour les cotisants aucun moyen de se renseigner ni de protester. Ce n'est pas la première fois que la CIPAV se voit déboutée de ses honteuses prétentions et tout laisse penser que ces contraintes successives n'avaient finalement qu'un seul but, celui d'empêcher notre auteur de pouvoir toucher dès 2016 la petite retraite qu'il était en droit d'attendre après avoir cessé ses fonctions en décembre 2015.

    La CIPAV dont les agissements discutables lui avaient valu de faire l'objet d'un signalement de la Cour des Comptes en 2014 aura plongé de nombreux retraités dans le désespoir. C'est notamment le cas de ce cotisant ci-dessous qui, après avoir cotisé pour des montants appréciables, se sera vu floué par cette caisse une trentaine d'années et contraint à soixante-dix ans passés de poursuivre ses activités dans toujours d'aussi mauvaises conditions.

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Allez, un peu d'humour pour se refaire... une santé !

    Et si on prenait avec humour tout ce qui nous arrive en nous moquant au besoin des donneurs de leçons soucieux de notre santé et plus encore des milliards d'euros qu'ils se mettent dans les poches grâce à notre naïveté ! L'humoriste Karim DUVAL qui s'est rallié dernièrement au Covidisme, semble y être parvenu et nous sommes certains que vous allez retrouver le sourire en l'écoutant !

    Joyeux Noël !

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Joyeux Noël à tous !

    C'est Noël et, en lien avec cette journée de trêve, nous vous proposons cet Ave Maria interprété ici par Fred MELLA (photo ci-dessus), l'ancien soliste des COMPAGNONS DE LA CHANSON que les plus jeunes n'auront pas connu et avec lesquels l'aventure de notre précédent label avait débuté en 2007, alors qu'il venait d'être créé par Louis PETRIAC, voici déjà quasiment treize ans ! Que le temps passe ! Nous aurons en ces temps de trêve souhaitée après une année bien éprouvante pour beaucoup d'entre vous une pensée particulière pour Fred MELLA en cette fin d'année 2020, quasiment un an après sa disparition.

    Joyeux Noël à toutes et tous ! Et bonnes fêtes de fin d'année malgré ce que nous avons à endurer actuellement !

    Yahoo!

    2 commentaires
  • 19 déc.1931... Le mariage de Magda Goebbels, une messe noire ?

    19 déc.1931... Le mariage de Magda Goebbels, une messe noire ?

    La Britannique Jane THYNNE l'écrit dans l'un de ses livres, « cela aurait fait un bel enterrement. La mariée était tout en noir, une longue robe en dentelle dissimulant le pied difforme du futur époux, une garde d'honneur composée de S.A le bras tendu, avec des visages comme ceux d'un peloton d'exécution... » Comme si, inconsciemment et au terme de ce qui passe encore pour être une messe noire, la future Frau Doktor Reichsminister Magda GOEBBELS avait choisi d'enterrer ses dernières convictions. Celles d'un être qui avait dévié depuis quelque temps déjà d'un chemin totalement différent pour en emprunter un autre, parsemé, lui, de haine ! Au nom de l'exercice d'une puissance abjecte s'attaquant aux plus faibles ! "Il m'est personnellement désagréable et insupportable que l'on me soupçonne d'avoir été élevée par un juif !" avait claironné au moment de cette union #magdagoebbels à un journaliste, probablement la chroniqueuse mondaine Bella FROMM qui l'avait assez souvent dépeinte sous des traits peu aimables, évoquant son air glacial et son manque d'empathie (© Karine THUIL). On notera cependant dans l'affirmation de l'intéressée un distinguo déjà de mise, puisqu'il est établi aujourd'hui, malgré les quelques résistances encore observées ça et là, que la Frau Doktor Reichsminister était bien la fille d'un certain... Richard FRIEDLANDER, négociant juif de son état dont la propagande nazie venait de faire un beau-père. Ce dernier reconnaîtra d'ailleurs cette paternité peu de temps avant de disparaître à Buchenwald où il avait été déporté en 1938. Il est vrai que la presse, et pas seulement la chroniqueuse, avaient passablement écorché l'égérie nazie, n'hésitant pas à titrer à la une un révélateur : "Le petit chef épouse une juive !" Ce qui signifiait qu'un secret que l'on croyait bien gardé avait transpiré et que les nazis devaient trouver autre chose pour éloigner ce négociant juif embarrassant ! En fabriquant par exemple ce beau-père censé suppléer un père juif que mettait en exergue une presse déchaînée que l'on fera très vite taire passé le 30 janv. 1933 dès l'arrivée d'HITLER au pouvoir !

    En épousant ce 19 décembre 1931 le maniaco-dépressif antisémite qu'était Joseph GOEBBELS, l'ex épouse de Günther QUANDT acceptait aussi les conditions d'un protocole savamment mis au point avec ce Führer au regard hypnotique dont elle avait pourtant cru pouvoir partager la couche au cours des semaines ayant précédé cette union ! Mais comment cette femme, adoratrice du grand poète juif allemand Heinrich HEINE, et qui avait rêvé adolescente avoir sept enfants, aurait elle pu imaginer les concevoir avec cet Onkel Führer ? Ce "Fiancé de l'Allemagne" que l'on disait privé de l'une de ses testicules et de la capacité de procréer après une blennorragie contractée en Belgique sur le front du premier conflit mondial, un homme devenu depuis, plus voyeur qu'acteur ! Ce que l'on sait moins, c'est que ce pseudo mariage reposait sur un certain nombre d'obligations ! Dont celle de pouponner régulièrement afin de donner au Reich les combattants dont il avait plus que besoin pour entreprendre ses croisades maléfiques !

    Voulez-vous que je vous dise, ce qui m'a par-dessus tout motivé dans les recherches entreprises pour cerner le personnage abject qu'était la Frau Doktor Reichsminister GOEBBELS, cela aura été de découvrir les contours secrets de l'union de deux êtres narcissiques, l'un maniaco-dépressif fort bien présenté dans un ouvrage par l'historien Peter LONGERICH et l'autre, pour parler de la Frau Doktor, de me rendre compte qu'elle était une effroyable perverse narcissique, ce dont personne ne se serait douté. Des traits qui ont été depuis repris par le Dr. Marie-France HIRIGOYEN dans un best-seller consacré à cette déviance psychologique !

    Louis PETRIAC

    MAGDA, LA CHIENNE DU TROISIEME REICH, ISBN n° 978-2-918296-43-0

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Mal traités, le nouveau document complotiste !

    Après le scandale sanitaire du Mediator, le scandale de la COVID 19 promet. Et c'est sans aucun doute pour cette raison que l'état macroniste, soucieux de protéger ses premiers de cordée, une responsable criminelle : Agnès BUZYN et un système de santé qui apparaît bien suspect avant le lancement d'un vaccin, a entrepris d'éteindre l'incendie en poursuivant avec l'aide de son irresponsable ministre Olivier VERAN le Professeur marseillais Didier RAOULT. Puis, dernièrement, en interdisant des spécialistes comme le Professeur Christian PERRONNE d'exercer.

    Le film qui suit sera à n'en pas douter lui aussi très vite interdit mais, avant qu'il le soit, il nous semblait indispensable de vous le faire visionner. Car il explique comment des malades ont été privés de remèdes efficaces. Nous vous invitons également à le partager un maximum en vous communiquant le lien vidéo

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  • 19 juin 1986, Coluche... Tchao l'enfoiré !

    Cela fait déjà trente-quatre ans qu'il nous a quittés COLUCHE et pourtant ! Pourtant ce sketch sur les médias et autres marchands de soupe passe toujours aussi bien et même peut-être davantage en ce moment où nos amis les médias ont une fâcheuse tendance à nous mener en bateau ! C'est donc avec plaisir que nous vous invitons à vous replonger dans l'atmosphère d'une soirée parisienne de 1980 lorsqu'au Théâtre du Gymnase, COLUCHE nous amusait avec ses milieux autorisés qui s'autorisaient à penser des trucs.

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Un grand moment de télévision !

    Qu'on soit d'accord ou pas avec les idées que défend ZEMMOUR, parfois même outrancières pour certaines d'entre elles, force est de reconnaître que COPPE, l'homme "Au pain de chocolat" a dû souffler à la fin d'une heure de débat qui lui aura paru bien longue. A coup sûr, et c'est ce qui ressort de ce débat, c'est que le pauvre Jean-François COPPE, plus "bisounours" que jamais, n'a plus aucun avenir politique aujourd'hui et que les idées qu'il continue à défendre sont devenues extrêmement passéistes et inapplicables ! En tout cas, cette heure de débat aura été extrêmement enrichissante et elle aidera également à comprendre pourquoi aujourd'hui se profile de plus en plus un climat de guerre civile !

    Un débat animé à suivre ! 

    Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique