• Qui sont-ils ces narcissiques criminels ?

    Qui sont-ils ces narcissiques criminels ?C'est sûr, c'est lui ! Tout accrédite son geste de désespéré et le meurtre de sa famille commis début avril 2011 ! A la fois son incapacité à rebondir et à pouvoir enfin honorer ses dettes, que celle de répondre à une nouvelle contrainte d'huissier ! Celle qu'il vient de recevoir quelques jours avant le drame et portant sur la rondelette somme de 20.000 € !

    Sept ans après que les enquêteurs ont retrouvé les corps de sa femme et de ses cinq enfants enterrés à Nantes sous une terrasse de la maison qu'ils occupaient tous, Xavier DUPONT de LIGONNES (ci-contre) n'a toujours pas réapparu. Est-il en cavale ou a-t-il mis fin à ses jours comme le suggère le téléfilm que vient de consacrer à l'affaire, M6 hier au soir ? Telle est la question que l'on se pose aujourd'hui, sept ans après la découverte de cet assassinat. On notera que ce narcissique criminel en supposant qu'il soit l'auteur de cet homicide, n'est pas le premier à tuer les siens, de peur d'être perçu, un jour, différemment, par ceux qui le côtoyaient. En 1993, dix-huit ans plus tôt, le faux médecin de l'Office Mondial de la Santé Jean-Claude ROMAND avait déjà tué sa femme, ses parents et ses deux enfants. Des parcours criminels qui sont à l'origine, voici deux ans déjà, de notre volonté d'enquêter sur une autre narcissique criminelle, la nazie Magda GOEBBELS qui a tué ses six enfants dans le bunker d'HITLER en mai 1945. Sans toutefois que ce geste soit reconnu avec le même constat ce qui m'a valu de publier un nouveau portrait de cette femme.

    Pour ces trois assassins, un seul impératif comptait, celui d'échapper à une critique de ceux qu'ils aimaient ou prétendaient aimer : leurs enfants ! Ce qui interpelle également dans les trois homicides, c'est la froideur avec laquelle ils ont, les uns et les autres, pu éliminer les leurs. Sans la moindre émotion. Dans le reportage qui suit, on évoque un autre fait divers qui avait fait la une aux Etats-Unis. criblé de dettes, John LIST avait en effet, en 1971, tué dans le New-Jersey sa mère, son épouse et ses trois enfants avant de prendre la fuite. Il sera interpellé dix-huit plus tard.

    Louis PETRIAC

     

    « Séjour de rêve à Boghari... On est de suite dans l'ambiance !Le port limité à 1 euro... dernière semaine pour en bénéficier ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :