• Shunet et ce qu'elle a conservé d'un véritable cauchemar...

    Shunet et ce qu'elle a conservé d'un véritable cauchemar...EXTRAITS : « C’est bon maintenant, pousse ! » insista-t-elle. Et mon bébé sortit sans un pleur, sans un cri, qu’elle prit avec elle, l’emmenant sans autre explication, sans aucun ménagement, comme si j’avais été quelqu’un qui ne compte pas. J’eus seulement droit à un « voilà, c’est fini, on va pouvoir te remonter ! » Je n’obtins aucune réponse à mes questions et ne sus jamais à quoi ressemblait ce bébé que l’on m’avait arraché du ventre sans autre explication. Alors que je voulais le voir, que je voulais savoir ! Bande de salauds qui mériteriez, encore vingt-deux ans plus tard, que je dénonce un pareil traitement, que je vous dénonce, car endurer de tels comportements de la part de soignants, c’est inhumain ? Ce 22 juillet reste, aujourd’hui encore, le jour où mon cœur s’est brisé. Et je n’avais que seize ans !

    Vingt-deux ans plus tard, SHUNET n'a rien oublié de l'attitude de ce monstre sans âme qu'était la sage-femme qui avait prise en charge une toute jeune femme, encore une enfant qui venait de subir des violences de la part de celui qui avait jeté le grappin sur elle. Elle se devait de rappeler ce que cette dernière lui avait fait subir alors qu'elle vivait déjà une terrible épreuve aux côtés d'un véritable monstre... Un passage fort de ce témoignage qui fait parfois "froid dans le dos" et qui interpelle quant à l'humanité de certains intervenants dans les hôpitaux.

    ET POURTANT... JE SUIS TOUJOURS LA, SHUNET, ISBN n° 978-2-918296-44-7

     

    « Magda Goebbels... Une enfance entre amour et haine. 18 juin 1940... L'appel de de Gaulle et l'adolescent de seize ans ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :