• TVA à 5,50%, un simple retour de bon sens ou un effet d'annonce ?...

    logo_format_jpeg.jpgAurélie FILIPETTI, la nouvelle ministre de la Culture, a confirmé jeudi dernier le retour au taux de TVA réduit de 5,5% pour le livre. Selon, précise le communiqué, un calendrier qui tiendrait compte des contraintes techniques et logistiques du secteur, le livre numérique étant aligné sur le livre imprimé.
    S’exprimant au lendemain d’une réunion avec les représentants des différents réseaux de librairies et des collectivités territoriales, Madame FILIPETTI assure placer l’avenir de la librairie, et plus spécialement des commerces indépendants, « au nombre de ses priorités ».
    Parmi les autres propositions évoquées au cours de cette réunion, le renforcement de la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l’amélioration de l’accès des librairies indépendantes aux marchés publics de livres, la création d’un futur médiateur du livre et le renforcement des dispositifs d’aide publique existants, afin de mieux accompagner la modernisation des commerces de vente au détail et de leur permettre de faire leur entrée dans l’économie numérique. Un vaste chantier qui préoccupe beaucoup en cette période d'articles jetables !
    Cette concertation lancée par la ministre devrait se poursuivre dans les mois à venir avec l’ensemble des acteurs de la chaîne du livre, particulièrement les éditeurs, qu’elle a rencontrés précédemment. Il est cependant très peu vraisemblable que ces mesures et le taux de TVA à 5,50% puissent être adoptés dans les prochains mois. A moins que la loi de finances rectificative des prochains jours aborde le sujet...

    « Hommage à Claude Sarlat, disparu voici cinq ans...Une dédicace qui en appelle d'autres... »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :