• Une cavale au pays de la daube... (polar)

    C'est un périple au Brésil bien agité qui attend Bernard, l'ancien troisième ligne bayonnais ! Devenu commercial, il y était allé pour négocier des espaces publicitaires. Une longue liste de quiproquos et des policiers peu disposés à entendre ses observations lui vaudront d'être enfermé avec des malfrats et de devoir suivre ces derniers dans une véritable évasion de guérilléros. Parce qu'on l'avait surpris nu, après une soirée bien arrosée, à avoir voulu s'approprier des sous-vêtements qui séchaient sur un fil à linge. En plein coeur d'une forêt vierge où conscients d'être à l'abri, ces malfrats lui proposeront un nouveau statut d'homme en cavale avec un certain nombre de réjouissances qui ne retiendront pas son attention. En dehors de la très belle Julia. Un polar qui se lit facilement.

    EXTRAITS : Je rêvais de ce contact avec son corps ferme depuis si longtemps que je sentis ma glotte remonter au fond de la gorge, sans pour autant croire qu'elle était là, tout près de moi et enfin à moi, à moi seul ! Sans risquer le regard soupçonneux de cet hidalgo à la manque qu'elle avait enfin eu le courage de laisser derrière elle ! Au comble du désir qui était le mien, l'entourant soudain de mes bras, avant même d'avoir pu réaliser ce qui nous arrivait et sans qu'elle se raidisse, nous échangeâmes enlacés un très long baiser, révélateur de ce qu'était notre passion et en même temps ce qu'était notre soulagement d'avoir enfin pu échapper à nos geôliers et à une pression qui avait été insoutenable tous ces derniers jours. Au poit, qu'emportés par la passion, nous eûmes même du mal à reprendre nos esprits.

    NEIGE EN AMAZONIE, Frédéric RUHER, ISBN n° 978-2-918296-27-0

    « La Douze, 27 mai... Claude Fischer présentera ses deux ouvragesSalon du Livre de La Douze »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :