• Magda Goebbels... l'article passionnant d'Alec Mendoza

    Magda Goebbels... l'article passionnant d'Alec Mendoza31 Octobre 2016... La sortie d'un article de l'Argentin Alec MENDOZA  traduisible aujourd'hui grâce à Google venant après les révélations du média allemand BILD et de l'historien et écrivain Oliver HILMES finit d'interpeller les passionnés d'histoire ! Et pour cause puisque de l'avis de plusieurs biographes et spécialistes s'étant intéressés au nazisme, Magda GOEBBELS était jusque-là reconnue comme ayant été la fille d'Oskar RITSCHEL, le fils des employeurs de la mère de la célèbre égérie nazie. Ce que l'on savait, c'est que ce dernier, féru de bouddhisme, avait pourtant refusé de reconnaître la fillette à sa naissance en novembre 1901 sans que l'on puisse imaginer un seul instant qu'il pouvait avoir eu toutes les raisons de le faire. Ainsi, d'un seul coup, tout devenait plus limpide.

    Je le reconnais aujourd'hui, c'est cet article découvert alors que je cherchais seulement pour les besoins d'une biographie familiale à comprendre qui étaient les femmes nazies qui a tout déclenché. Il fallait que j'en sache un peu plus sur cet énigmatique personnage, devenue subitement antisémite au début des années trente puis l'une des groupies d'Adolf HITLER. Il y avait là quelque chose que je ne m'expliquais pas. Cet article précèdera plus d'une quinzaine d'ouvrages qui me seront livrés via Price Minister. Autant des biographies sur la diablesse que sur celui qu'elle avait épousé en décembre 1931, confortant celle-ci dans son délire d'hostilité soudaine aux Juifs.

    Magda Goebbels... l'article passionnant d'Alec MendozaCe seront ensuite, parallèlement à ce que j'avais collecté progressivement, des documentations que je réussirai à me procurer de Belgique, d'Allemagne et même d'Italie voire de la bibliothèque américaine du Président HOOVER afin d'évoquer ce "neveu". Jusqu'à cet ouvrage inattendu dû à cet écrivain russe, Léonid GUIRCHOVITCH qui donnait encore davantage de sens à ce Meurtre sur la plage mais surtout à cette liaison entre Magda GOEBBELS et Victor Haïm ARLOSOROFF. Il semble bien que ce dernier ouvrage publié chez Verdier en 2015, ait définitivement étayé les origines de la groupie du Führer. Je me mis même à espérer que l'on puisse, un jour, mettre la main, sur ce journal intime que la diablesse avait tenu de 1914 à 1933 notant sur le papier d'un recueil que lui avait offert ce père retrouvé du nom de Richard FRIEDLANDER par amour pour cette fille qu'il avait conçue à la dérobade par une nuit froide de janvier dans un hôtel de Berlin au début de l'année 1901. Ce même FRIEDLANDER qui apparaît sous les traits du beau-père qu'il a trop longtemps été dans le dernier ouvrage de Sébastien SPITZER et qui m'aura valu de concevoir cette lettre ouverte justifiant tout ce que j'avais entrepris pour cerner le profil de cette honteuse Magda. A coup sûr, on avait un peu brodé autour de ce personnage et si cette "mère modèle du Troisième Reich" avait assassiné ses six enfants, il aurait presque fallu lui trouver des circonstances atténuantes. Du moins s'il avait fallu écouter sa mère Auguste qui n'avait jamais su aimer sa fille. Et même pourquoi pas, évoquer ce suicide altruiste qui m'a fait réagir et qui ne me semble pas avoir sa place dans cette affreuse histoire. Surtout que la propagande nazie appartient désormais au passé et que nous allons pouvoir extirper progressivement du tréfonds quantité d'éléments encore inconnus et révéler ce qui a pu se passer dans ce bunker maudit ! Dont ce journal intime. Comme disait peu de temps avant de nous quitter le regretté Jean GABIN, ce que je sais aujourd'hui, c'est qu'on ne sait jamais. Et, d'un ouvrage à l'autre, ces recherches en donnent une preuve supplémentaire !

    Louis PETRIAC, auteur de "Magda, la chienne du Troisième Reich"

    « Voici quatre ans était publié l'hommage à un homme discret...Des errances au... Parfum de diable ! »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :