• Magda Goebbels et les Quandt... Motus et bouche cousue

    Magda et le trésor encombrant de Papa Quandt !  Magda et le trésor encombrant de Papa Quandt !

    Il est des secrets de famille qui continuent à peser lourd, empoisonnant certains héritages. Ainsi en est-il de ces « legs monstrueux » hérités d'anciens nazis ou d'industriels qui n'avaient pas hésité à rallier le camp d'Adolf HITLER. Pour Stefan QUANDT (ci-dessus avec sa mère Johanna), âgé aujourd'hui de 52 ans, ce que lui a transmis son père Herbert (ci-dessus à droite) est difficile à gérer. Parce qu'il est indéniablement entaché du poids des exactions commises par son grand-père Gûnther qui n'avait pas hésité, durant le conflit, à faire appel à de la main d'oeuvre déportée pour faire tourner ses usines. N'était-il pas devenu nazi lui aussi dès l'arrivée d'Hitler au pouvoir ? Pourtant, en Allemagne, le nom des QUANDT reste inconnu de la plupart des gens. Personne n'en parle jamais et la presse people est bien obligée d'ignorer des gens qui passent pour être bien trop ordinaires car il n'y a ni frasques ni scandale à déplorer. Pas de mariage ou de divorce retentissant, pas d'accident de voiture dramatique ou d'adultère rocambolesque, quasiment aucune photo, pas le moindre cliché qui pourrait révéler quoi que ce soit, et, bien entendu, aucune interview. "Ils ont mis deux ans à faire savoir à un enquêteur, et par leur porte-parole, que, finalement, ils ne s'exprimeraient pas», raconte celui-ci soucieux de les entendre à propos de leurs réussites. Pas étonnant que l'on ait mis autant de temps à obtenir qu'ils donnent des informations sur leur groupe et qu'ils acceptent de revenir sur un passé pour le moins sulfureux.

    Membre du NSDAP dès 1933, on sait aussi aujourd'hui que Günther QUANDT n'avait pas hésité à se débarrasser de ses concurrents en "aryanisant" les entreprises détenues par des juifs et en les contraignant à lui céder leurs propres actions. Après cinq années d’enquête, Eric FRIEDLER et Barbara SIEBERT ont démontré dans leur documentaire "Le silence des QUANDT" de quelle façon Günther QUANDT, déjà riche avant-guerre, avait profité de la position de son ex-épouse et du nazisme pour s’enrichir davantage encore après le remariage de celle-ci avec Joseph GOEBBELS. Ils se demandent aussi comment l'un des fils, Herbert QUANDT et son père Gûnther avaient pu passer entre les mailles du filet et la dénazification opérée après 1945, redoutant qu'on ait fait valoir d'autres intérêts, notamment en Angleterre, pour ne pas les condamner plus sévèrement qu'ils ne l'ont été par les Alliés.

    Magda GOEBBELS, la chienne du Troisième Reich, a laissé en effet derrière elle un fils, Harald auquel elle n'a pu ôter la vie dans le bunker et qui faisait partie des Jeunesses Hitlériennes. Celui auquel elle avait entrepris de s'adresser par lettre pour tenter de lui expliquer pourquoi elle voulait mourir et tuer son demi-frère et ses demi soeurs. Né d'une première union avec l'industriel QUANDT dont le sens des affaires et l'opportunisme avaient fini par en faire un nazi, Harald QUANDT et son demi-frère Herbert ont hérité de leur père au lendemain du conflit et dès sa disparition d'un véritable pactole qui était estimé à plus de vingt milliards d'euros en 2008. Leurs enfants sont à ce jour propriétaires d'un ensemble de parts qu'ils détenaient dans des firmes comme BMW, participations qu'ils ont, certes, su gérer de main de maître à partir des années soixante. Mais, le point noir, c'est que cette Magda qui continue à faire beaucoup trop parler d'elle, ramène aux QUANDT quantité de débats auxquels ils souhaiteraient bien entendu aujourd'hui échapper, sans hélas toujours y parvenir.

     

    « Ils ont longtemps honoré la Chanson française...Journée internationale pour la mémoire de la Shoah... »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :