• Une nouvelle télé réalité très contestée et contestable...

    Une nouvelle télé réalité très contestée et contestable...

    Une nouvelle télé réalité très contestée et contestable...Après les réactions épidermiques de jeunes paumés en vase clos, la résistance d’aventuriers affamés sous les tropiques et l’apprentissage d’artistes promis à des lendemains qui chantent, ce challenge que s'apprêtent à proposer DEMO FRANCE et un jeune chef d'entreprise de Bressoire est difficilement acceptable au plan de l’éthique. Mais s'il l'est, c'est parce que, parmi les six entreprises candidates promises à une reconnaissance médiatique, une seule survivra et que les autres seront montrées du doigt ! Ce qui risque de hérisser le MEDEF ! Or, un seul homme sait qu’il s’agit d’une gigantesque escroquerie. Il a prévu d’en révéler les détails pour se venger d’avoir été dépossédé par ce jeune chef d'entreprise de la maison d’édition qu’il avait créée. Seulement, tué par un mystérieux prédateur, il n'en n'aura pas l'occasion.

    Qu’en pleine crise économique, on puisse ainsi proposer à de jeunes créateurs d’entreprise un tel jeu s’inspirant de concepts comme la Star’Ac, axé sur l’élimination de concurrents décidés à en découdre sous les yeux de millions de témoins, cela avait pour lui de quoi stupéfier ! La bêtise et la rapacité n’auraient-elles donc aujourd'hui plus de limites ! Car ce challenge que ce chef d'entreprise présentait comme un outil novateur était, qu’on le veuille ou non, une véritable médiatisation de l’échec ! S’il y avait un gagnant, en admettant qu’il y en ait un, il y aurait aussi inévitablement des perdants ! Et chacun pouvait d’ores et déjà deviner quel serait ensuite leur avenir !… Déformer l’image des autres tout en valorisant au passage la sienne, en dénonçant ce que tous les candidats étaient prêts à faire pour l’emporter, en jouant sur les travers humains et le manque de droiture de certains d’entre eux, ce créateur était ignoble ! Qui voudrait confier des marchés à des entreprises dont les traits et les défauts des dirigeants auraient été outrageusement grossis dans une émission de télé-poubelle ? 

    Etre le spectateur privilégié d’un scénario où il avait prévu de jeter à des molosses affamés quelques prédateurs néophytes en mal de sensation et avides de reconnaissance… Sous couvert d’une promotion de la vacherie puisque tout le monde pourrait être témoin des décisions prises d’ordinaire en conseil d’administration, il y avait là de quoi attirer beaucoup de monde… Dans l'esprit du créateur de cette télé réalité, cela pouvait être bougrement jubilatoire !… Assister en live à la mise à mort d’une entreprise par une autre, cela en ferait saliver quelques-uns. Dans les salons bien-pensants comme ailleurs. Et, jouer sur l’état d’esprit actuel, cela pouvait rapporter énormément d’argent. Au moins la bagatelle, chaque semaine, de quatre à cinq millions d’euros avec quinze millions d’appels attendus à 0,34 € la minute dont un certain nombre de SMS, sans compter les connections sur le site Internet créé pour l’occasion et sur la vente de tous les produits dérivés. Si ce n'était pas ça, valoriser une entreprise et croire en l’imbécillité des autres, alors, qu’est-ce que c’était ?…

    Jusqu'où serait-on prêt à aller aujourd'hui pour gagner énormément d'argent ? Avec cette nouvelle télé réalité prête à voir le jour, on pourrait se poser la question.

    NEGATIONS, Louis PETRIAC, ISBN n° 978-2-918296-37-9

     

    « Au nom du pèse, du fric et du Saint-Frusquin...Négations... un tome 2 qui va décoiffer... »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :