• Le portrait d'un homme inoubliable...

    Marc Herrand... Des rencontres dont on aime à se souvenir...

    Marc Herrand... Des rencontres dont on aime à se souvenir...On aime toujours à se souvenir des ouvrages produits au cours de périodes agitées comme celles que nous avons traversées en 2013 et 2014. Malgré des locaux dévastés par un dégât des eaux que l'agence chargée de la gestion de l'immeuble que nous occupons ignorera pendant près de trois ans avant d'intervenir en février dernier. Surtout quand ces ouvrages s'accompagnent en retour de critiques appréciées par leurs auteurs. Cela a été le cas pour celui consacré à Marc HERRAND* que Louis PETRIAC avait rencontré à Strasbourg voici deux ans déjà (photo ci-dessus), une ville où le maestro réside à nouveau après y avoir vu le jour voici déjà quatre-vingt onze ans. Une ville qu'il avait dû un temps quitter pour fuir un embrigadement dans les Jeunesses hitlériennes, comme s'est plu à le rappeler son ami de longue date Jacques BODOIN.

    Après la disparition de son épouse Yvette GIRAUD, décédée le 3 août 2014, nous avions reçu un message de Marc HERRAND qui évoquait l'ouvrage que nous venons de publier quelques semaines plus tôt. L'une de ses amies japonaises Masako OKADA, Chevalier de l'ordre des lettres, qu'il connaît depuis 1956 et qui continue à traduire et à monter des pièces de théâtre dans son pays à plus de quatre-vingt ans, avait lu notre ouvrage. " Marc San, lui avait-elle écrit, merci pour le beau livre que vous avez eu la gentillesse de m'envoyer. Je l'ai lu d'un seul trait ! Beaucoup de photos, des documentations précieuses disposées artistiquement ! Bravo ! Bravo pour l'auteur et bravo pour Marc San ! Il y a des choses que je ne connaissais pas du tout... La première rencontre avec Yvette San sous le soleil complice du Liban... Votre escapade à Venise..."

    Inutile de dire que nous avions pris beaucoup de plaisir en 2014 à publier ce portrait qui faisait suite, chez nous, à plusieurs autres documents consacrés à des artistes ou des personnalités dont on ne parle hélas guère, quand on en parle. Et pourtant, s'agissant de Marc HERRAND qui aura côtoyé les plus grands, de Charles AZNAVOUR à Edith PIAF en passant par Charles TRENET et Henri SALVADOR ou Henri CONTET, que de succès et que d'humilité qui mériteraient plus souvent d'être soulignés !

     

    Marc HERRAND, ici avec sa regrettée épouse Yvette GIRAUD

    Marc Herrand... Des rencontres dont on aime à se souvenir...

     
    * Marc HERRAND, un inoubliable grand Monsieur de la Chanson française, ISBN n° 978-2-918296-29-4
    « avril 2013... elle écrivait une lettre à Marvin, son enfant autiste...Entre copains et coquins... Trois minutes de triste réalité »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :