• Magda Goebbels a-t-elle eu une liaison avec le Président Hoover ?

    Magda Goebbels a-t-elle eu une liaison avec le Président Hoover ?

    Magda Goebbels a-t-elle eu une liaison avec le Président Hoover ?Le secret reste bien gardé et si, depuis des années, on a fabriqué de toutes pièces "un neveu du Président US Herbert HOOVER (en photo ci-dessus) pour dédouaner et justifier l'un des écarts conjugaux de Magda GOEBBELS, le journal intime de la sulfureuse égérie nazie reste muet. De l'avis de l'écrivain russe Léonid GUIRCHOVITCH, ce journal de la demoiselle FRIEDLANDER abrite un certain nombre de données qui auraient intéressé bien des éditeurs, aurait subi quelques corrections. Comme si une "main intéressée" avait réussi à effacer presque tout ce qui concerne le Secrétaire d'Etat au Commerce de l'époque, un certain... Herbert HOOVER qui sera élu Président des Etats-Unis quelques mois plus tard. Pour quelle raison ? Alors qu'on s'est évertué depuis des lustres et la fin de ces années vingt, de fabriquer à ce futur Président un "faux neveu" qui aurait joué les Jules près de la future nazie. Au point même de lui faire un enfant illégitime dont elle avortera en 1928.

    Or, si l'on en croit un certain Spencer HOWARD, responsable archiviste de la librairie du défunt président, Herbert HOOVER n'avait qu'un frère, Théodore Jesse père de trois filles et qu'une sœur Mary qui n'a eu qu'un fils du nom de Van Ness HOOVER LEAVITT né en 1907. Ce dernier n'avait donc que vingt ans au moment de la visite américaine de la future Magda GOEBBELS à l'automne 1927. Il n'y aurait donc pas eu de neveu du Président HOOVER qui aurait connu le grand frisson aux côtés de la perverse Magda ! A moins que cet autre Herbert HOOVER-là, prétendu neveu du premier ait finalement été... Ce qui justifierait d'autant toutes les dissimulations entreprises !

    Faute d'en savoir davantage, nous serons donc contraints de rester dans l'ignorance de ce qui a pu ce passer durant ce voyage agité entrepris par les époux QUANDT et à nous contenter de la version si longtemps servie par l'ensemble des historiens ! Sauf si l'on se décide un jour à publier ce journal intime de Magda dont la rédaction aurait cessé en 1933 et qu'elle aurait sans doute confié à son fils ainé Harald QUANDT, le seul qu'elle n'aura finalement pu tuer dans le Führerbunker le 1er mai 1945.

    MAGDA, LA CHIENNE DU TROISIEME REICH, Louis PETRIAC, ISBN n° 978-2-918296-43-0 

    « Charles Trénet rejoint notre galerie des aînés émérites...Edith Piaf et Jean-Louis Jaubert : leur rencontre de mars 1946... »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :