• Robert Sudey évoque son appartenance au maquis en Dordogne...

    Ma-guerre---moi.jpg
    Il était difficile
    , reconnaît Robert SUDEY qui vient de publier un ouvrage sur le maquis*, de faire remonter à la surface après bien des années tout ce que j'ai vécu en Dordogne, que ce soit du côté de Sorges ou ailleurs : Montcourly, Saint-Front d'Alemps... Nous étions souvent amenés à changer de campement pour rester en vie ! J'ai d'ailleurs encore du mal à m'expliquer comment les Allemands ont eu autant de mal à nous localiser, alors que nous campions toujours à proximité de points d'eau, l'eau qui était vitale ! Nous en avions besoin pour nous laver, et vivre le moins mal possible, sans que les affections à répétition comme les poux de corps dus à la fermentation ou la galle infectée finissent par avoir raison des quelques précautions que nous prenions...
    On l'aura compris, il revient dans cet ouvrage sur les difficiles conditions d'hygiène qu'il a eu à supporter avec ses camarades mais aussi sur quelques autres anecdotes et faits d'arme dont peu ont parlé : l'existence des faux maquis et le détournement de vivres prélevés chez les paysans qui étaient ensuite destinés au marché noir, l'enlèvement de la secrétaire de la Milice à Périgueux : Huguette CONQUET. Robert SUDEY ne participera pas à son exécution ainsi que plusieurs tentatives destinées à enlever "L'homme au chapeau vert", HYVERT réputé être un agent de la GESTAPO. L'assaut par les Allemands de l'Eglise de Cantillac enfin, qui le verra tenter de fuir au milieu des bois en feu pour échapper à ses poursuivants.

    * Ma guerre à moi... Résistant et maquisard en Dordogne, DECAL'AGE PRODUCTIONS, 160 pages, 20 €  

    « 20 août 1944... C'était sa guerre à lui...L'article paru dans la D.L le 8 septembre dernier... »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :