• Un grand bourgeois protestant pétri de principes...

    Un grand bourgeois protestant que l'on trouvait beau...Certains le trouvaient beau, encore qu'avec Gûnther QUANDT, le fait d'être fortuné parallèlement à une apparence même quelconque n'ait pas dû être un désavantage pour nombre de midinettes en goguette. Midinettes dont fera partie la chienne du Troisième Reich, Magda FRIEDLANDER laquelle, consciente du charme de sa jeunesse, lui fera à tout juste 19 ans un rentre-dedans de première dans un train où il lui avait proposé de partager son compartiment. Avant de devenir quelques mois plus tard son épouse, mais après force négociations ! Il ne sera pas question qu'elle garde, par exemple, le nom de FRIEDLANDER à connotation juive, et il lui faudra embrasser la religion protestante, la même que celle de son futur époux Günther et de la Famille QUANDT.

    Cette union aura très vite comme conséquences une chasse au mâle de substitution, la midinette s'ennuyant ! Peu de temps après la naissance de leur unique fils 'Harald et dès que la chienne retrouvera son amour de jeunesse, le sioniste Victor Chaïm ARLOSOROFF. Parce que le gros Günther, une fois sorti de ses entreprises, avait un peu de mal à assurer et qu'avec une Magda comme celle-là, mieux valait ne pas chômer ! La jeune femme avait en effet goûté à une sexualité débridée dès l'adolescence, et elle nourrissait un certain penchant pour les échanges affectifs. Au point d'avoir consigné dans un journal intime tenu depuis l'âge de douze ans que son objectif serait d'avoir sept enfants ! Et qu'elle les prénommerait tous d'un prénom commençant avec la lettre H en hommage à l'un des poètes allemands les plus éminents,... un Juif du nom d'Heinrich HEINE. Une version qu'elle prendra soin de transformer pour que le H de HEINE se rapproche du H de HITLER ! Ce que c'est quand même que l'Adaptabilité avec un grand A !

    Günther QUANDT après avoir divorcé de Magda RITSCHEL-FRIEDLANDER, voyant l'intérêt qu'il pouvait tirer des nouvelles fréquentations nazies de son ex, ne sera pas le dernier à pactiser avec celles-ci et avec ce Führer providentiel qui lui permettra de faire tourner une partie de ses industries avec de la main d'oeuvre déportée. D'un comportement abject, bien qu'ayant appris dans le bunker quel sort attendait les demi-frères et soeurs de son fils Harald, il ne tentera rien pour réfréner les ardeurs meurtrières et suicidaires de son ex-épouse. Ce qui en dit long sur ce qu'était cet homme, bourgeois protestant pétri de principes, affairiste dans l'âme et dénué de la moindre compassion qui aura laissé à ses héritiers après guerre un empire avec quelques fleurons restés célèbres comme la firme automobile BMW !

    « Notre première grande initiative : un hommage ! Dix ans déjà !Magda Goebbels... Le livre qu'il faut découvrir ! »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :