• Ca y est, il l'a !

    Ca y est, il l'a !

    Ca y est, il l'a !Antonne-et-Trigonant en Périgord, 18h20... Hier, lundi 20 juin, c'était une grande journée. Oui, une grande journée ! L'une de celles que l'on se plaît à vivre parce qu'elles réparent quelques injustices ! Et des injustices, notre maquisard de Trélissac, qui fêtera ses 92 ans en août prochain, en a traversé quelques-unes. Sans jamais, pourtant, perdre le fil de ce qui l'avait amené à résister contre les hordes hitlériennes à partir de l'âge de 17 ans 1/2. C'était en 1942 à une époque où plus personne n'y croyait sauf, peut-être, une poignée de fous. Des hommes assez fous, oui disons-le, pour se lancer dans une pareille entreprise alors que les plus hauts responsables de leur pays avaient intimé à la Nation de collaborer avec l'ennemi dix-huit mois auparavant !

    Après une très longue présentation de l'ami de toujours Max JARDON, ancien responsable de l'AOL et Président du Cercle de Généalogie du Périgord, relayé par le Général MAGNY, et sept ans après avoir publié un ouvrage criant de vérité (ci-contre), Robert SUDEY a donc été fait Chevalier de la Légion d'Honneur. Non, sans qu'on loue ses qualités de résistant contre l'ennemi d'alors bien sûr, mais aussi contre le destin et ce bras promis à l'amputation qu'il conservera finalement grâce à un chirurgien émérite, le Professeur strasbourgeois FONTAINE qui lui greffera des tendons de chiens errants !

    « 18 juin 1940... comment naissent les convictionsAh, cette fabuleuse énergie !... »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :